Editions BMR – 31 Août 2017
380 pages

Résumé :`
Recommencer une autre histoire. Apprendre à connaître un nouvel homme, sortir avec lui, décider de s’abandonner, de se confier. Envisager l’avenir… Autant dire « mission impossible » pour Clémence. Depuis la mort de son fiancé, sa vie amoureuse est au point mort et semble destinée à y rester. Du moins, c’est ce qu’elle pensait avant son retour dans l’univers des courses de moto, jusqu’à ce qu’elle croise à nouveau la route de Nate. Pilote audacieux, plusieurs fois champion du monde, il a lancé le pari de la réconcilier avec la vie. Mais la guérison est un parcours ardu et semé d’embuches… Alors que leur relation gagne de la vitesse, et que Clémence prend de la distance avec son passé, c’est celui de Nate qui ressurgit…

Mon avis :
Depuis plus d’un an, Clémence survit plus qu’elle ne vit. Après avoir perdu son fiancé, elle n’est plus qu’ombre. Alors qu’elle reprend place dans les courses de motos, en tant que technicienne principalement, elle recroise Nathaniel McAfee, ce pilote qui l’a tant critiqué auparavant… Si elle ne cherche pas à aller de l’avant dans sa vie, lui, a une idée en tête et lui propose un pari : il se dit apte à la réconcilier avec la vie. Réticente, il est prêt à lui prouver qu’elle peut vivre avec des souvenirs, mais également s’en créer d’autres… Un défi prêt à être relevé, un parcours semé d’embûches, Nate réussira-t-il à rendre la joie de vivre à Clémence ?

Avant de lire le synopsis, c’est la couverture haute en couleur qui m’a attiré. L’intrigue, se déroulant dans l’univers des courses motos, est bien menée. D’emblée, l’auteure nous tient en haleine de par l’histoire, qui joue sur divers points sensibles : la perte, le deuil, la trahison,… Le récit a un bon rythme, cela commence fort pour s’atténuer et ensuite reprendre de plus belle. Diverses émotions se bousculent, actions et rebondissements sont également bien présents.
La plume de Pascale Stephens, que je découvre, est fluide, agréable à lire.

Difficile de ne pas s’attacher aux personnages, d’être touché. Clémence est une jeune femme qui a après deux pertes rapprochées, n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était. Pourtant, elle reprend le chemin de son écurie en tant que technicienne, mais également pilote occasionnel. Ce petit brin de femme se pense brisé à jamais, n’a plus que du vide autour d’elle. Toutefois, l’arrivée de Nate va lui faire prendre conscience que rien n’est jamais fini… Avec tout ce qu’elle a vécu, elle reste courageuse, forte et a un sacré caractère !
Nathaniel McAfee, Nate, est un pilote qui n’a pas froid aux yeux. Si de prime abord, on le pense, imbu de lui-même, égoïste, … et surtout homme à femmes, il n’en est rien finalement. On le découvre au fil des pages, et on apprend à le connaître Lui et non pas le « personnage public ». Car au fond, on y trouve un homme attentionné, un peu gauche, qui fait pas mal de bourdes, et qui risque sa relation, car il a promis de garder un secret !
Les protagonistes secondaires restent quelque peu intéressants.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire riche en émotions qui commence sur les chapeaux de roue, et nous tient en haleine tout du long…


Laisser un commentaire