La meute du Phénix, T.6 : Tao Lukas – Suzanne Wright

Editions Milady (Bit-lit) – 20 Octobre 2017
480 pages

Résumé :
Des cendres de la meute renaîtra l’amour.
La métamorphe corbeau Riley Porter a tu son passé lorsqu’elle a été accueillie par la meute du Phénix. Acceptée en dépit de ses secrets, la culpabilité la ronge à présent. Seul Tao Lukas, premier lieutenant de la meute, se méfie encore de l’énigmatique jeune femme… jusqu’à ce que sa suspicion se mue peu à peu en fascination et en une attirance irrésistible. Mais lorsque le passé de Riley refait surface et menace non seulement sa vie mais la meute toute entière, Tao devra déployer tous ses moyens pour la persuader de rester parmi eux – et de devenir sa compagne.

Mon avis :
Arrivée quelque temps auparavant au sein de la meute du Phénix, Riley Parker n’est pas prompte à se laisser impressionner par Tao Lukas, un des lieutenants. Au réveil d’une soirée bien arrosée, elle se réveille en sa compagnie, et bien que ces deux-là soient comme chien et chat, le destin en a décidé autrement. Dans un même temps, Riley doit se confronter à sa volée pour l’anniversaire d’union de ses oncles. Sa présence ne fait pas l’unanimité et depuis qu’elle est là, certains membres deviennent une cible pour un tireur inconnu. Elle devient alors « bouc émissaire » de la part de certains qui lui inculquent la faute. La meute, quant à elle, ne sera pas épargnée, car Ràmon Veloz veut à tout prix l’aide de Taryn, peu importe les conséquences….

C’est toujours avec grand plaisir que je me plonge chaque fois dans un tome de cette saga. L’intrigue, ici, est bien menée. D’emblée, je me suis replongée avec délice au sein de la meute, et l’histoire m’a captivée, me tenant en haleine tout au long de ma lecture. Outre la romance, deux intrigues sont imbriquées parallèlement. Le récit a un très bon rythme, on y retrouve suspens, action et rebondissements. Bien évidemment, on y retrouve l’humour qui caractérise cette saga depuis le début.
La plume de Suzanne Wright est fluide et très agréable à lire, comme à son accoutumée.

Les personnages sont attachants et hauts en couleur. Riley est une métamorphe corbeau. C’est une jeune femme qui a un sacré tempérament, un tant soi peu dominante et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle a un caractère de feu et la répartie facile.
Tao Lukas est lieutenant dans la meute. Nous le suivons depuis le début, et enfin ici, nous le découvrons plus amplement. C’est également un dominant, et il n’hésite pas à le montrer, mais il a une peur qui le tenaille : celle de l’engagement.
Entre eux, c’est assez fantasque. Aucun n’arrive à dominer l’autre, et malgré leur nature différente, ils réussissent quand même à s’entendre, même si en premier lieu, le lien est seulement physique.
Les protagonistes secondaires restent fidèles à eux-mêmes, je pense notamment à Greta. Quant à Savannah et Dexter, ils sont touchants.

En bref : j’ai passé un excellent moment de lecture. Un tome qui met en avant deux personnages haut en couleur, et qui n’est avare ni en suspens, ni en actions et rebondissements ; L’humour présent y ajoute un plus et me ravit toujours et ce, depuis le début !

Laisser un commentaire