Ben & Charlie, épisode 1 – Laetitia Constant

Auto-édition – 18 Janvier 2018
93 pages

Résumé :
L’été de ses dix-huit ans, Charlotte Guérin, dit Charlie, a rencontré Benjamin. Malgré leurs différences, ils sont tombés fous amoureux l’un de l’autre mais Ben a soudainement disparu, sans un mot, et lui a brisé le coeur.
Douze ans plus tard, après s’être affranchie de la carrière professionnelle qui lui était tracée pour se consacrer à son rêve et devenir écrivain, sa situation est plus précaire qu’elle ne l’avait prévue. Le destin lui offre alors une échappatoire et l’opportunité de repartir du bon pied. Missionnée pour prendre soin de sa grand-mère, Charlie se retrouve face à une situation imprévue : le retour de Ben. Entre son désir de réussir et ses sentiments pour lui, Charlie va devoir choisir.

Mon avis :
Charlie était vouée à suivre professionnellement les traces de ses parents, pourtant, elle a préféré choisir sa propre voie, à leur détriment. Alors qu’elle cherche à percer dans l’écriture, elle subvient à ses besoins en travaillant dans un bowling. Les choses vont changer pour elle quand, elle aura à se rendre au chevet de sa grand-mère malade. La voici de retour à Cap Ferret, l’endroit où elle a rencontré Ben, son premier amour qui l’a quitté sans un mot, il y a de cela maintenant douze ans. Quand elle le revoit de nouveau sur place, elle est perdue, car il l’a abandonné du jour au lendemain, et pourtant, elle ne l’a pas oublié. Réussira-t-elle à lui pardonner ?

Ayant vu la sortie de ce nouveau roman, façon épisode, je n’ai pas tergiversé une seule seconde, je me suis littéralement jeté dessus. L’intrigue, qui en soi, n’a rien de bien nouveau, est bien menée. Dès la première page, l’auteure m’a embarqué dans l’histoire. Les bases sont posées au fil des pages, évoluant dans le vif du sujet. Le récit est bien rythmé, plein d’humour. A aucun moment, je n’ai ressenti de l’ennui, et comme tout épisode, je reste dans l’attente de la suite, ce dernier se terminant sur un rebondissement.
La plume de Laetitia Constant, comme à son habitude, reste fluide et très agréable à lire.

Je me suis rapidement attachée aux personnages. Charlotte (Charlie) est issue d’une lignée de pharmaciens. Alors qu’elle aurait dû suivre les traces de ses parents, elle a choisi d’arrêter ses études pour se consacrer pleinement à l’écriture, et de par cela, est devenue pour sa mère, une déception.. Elle a un but dans sa vie : se faire éditer, mais en attendant, il faut bien qu’elle paye ses factures, et de ce fait, elle travaille en tant que serveuse. Quand elle est sommée d’aller chez sa grand-mère, elle entrevoit un espoir quant à son futur, même si pour le moment, c’est le néant. C’est une jeune femme volontaire, qui a une belle force de caractère. Seulement, pour elle, Cap Ferret fait remonter les souvenirs de ce fameux été. Elle devra affronter ce passé, au présent.
Benjamin (Ben), est lui aussi de retour. Depuis toutes ces années, il a bien changé : il n’est plus le gringalet binoclard de l’époque. Aujourd’hui, il a suivi son rêve et est devenu pilote, pour l’armée de l’air. Malgré ses blessures, il n’hésite pas à apporter son aide à la grand-mère de Charlie, et pour lui, c’est aussi l’occasion de la revoir, tenter de renouer avec elle.
Concernant la grand-mère, je l’ai beaucoup apprécié, car elle a, je pense tout compris…

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. L’histoire est addictive, et ce premier épisode nous pose les bases. Bien évidemment, qui dit épisode, dit format court, et de ce fait, j’ai un goût de trop peu. Une chose est certaine : j’attends la suite avec grande impatience !

Laisser un commentaire