Will you play ? – Alicia Garnier

Collection &H (Editions Harper Collins) – 6 Mars 2019
320 pages

Résumé :
Les règles sont faites pour être brisées…
Alors que sa carrière de galeriste démarre à peine, Dawn rencontre l’homme idéal. Celui qui va l’aimer, la faire se sentir unique et combler toutes ses attentes. Sauf qu’en trouvant l’amour, elle a l’impression d’avoir perdu Garrett, son meilleur ami. Celui qui a grandi à ses côtés, qui partageait avec elle le goût du danger, des paris insensés, et qui apportait le brin de folie qui donnait du sens à sa vie…
Garrett n’en revient pas. Dawn en couple  ? Avec ce type  ? Monsieur Parfait a beau cocher toutes les cases, il n’a pas la moindre idée du diamant brut qu’est sa meilleure amie… Mais si Dawn ne voit pas que ce type est fade et banal, que peut-il y faire  ? Rien. À part trouver, lui aussi, une copine. De préférence une qui causera à Dawn la même peine que celle qu’il ressent… Car tout ça n’est qu’un jeu, non  ?

Mon avis :
Dawn et Garrett sont inséparables depuis l’âge de trois ans. Alors qu’elle débute sa carrière de galeriste, son acolyte est à ses côtés, jusqu’au jour où elle rencontre l’homme idéal. Pensant qu’il ne s’agit que d’un jeu, de son côté, il va aussi se trouver une partenaire. Mais tout n’est pas sans heurts, car si lui se rend compte que Monsieur Parfait n’est pas pour elle, Dawn de son côté, ne sait pas que son meilleur ami ressent au fond de lui. Leur amitié va en pâtir, c’est certain ! Volera-t-elle en éclats ? Ou, réussiront-ils à affronter l’avenir ensemble ?

J’étais curieuse de découvrir ce roman, car le pitch m’a tapé dans l’oeil, tout comme la couverture. Si je peux dire une chose, c’est qu’aussitôt reçu, aussitôt dévoré. Dès le prologue, je me suis laissée emporter par l’histoire, qui est très addictive et m’a tenue captive, à tel point que je n’ai lâché ma lecture qu’en l’ayant terminé. Le récit est très rythmé, Alicia Garnier nous livre une histoire riche en rebondissements et m’a fait vivre un véritable ascenseur émotionnel. A tel point, que malgré que les larmes sont montées durant certains passages, j’ai fini par craquer à la fin… Sa plume est très fluide, vraiment très agréable à lire. Si d’ordinaire, je ne suis pas fan des flashbacks dans les chapitres, ici, cela ne m’a aucunement dérangé.

Je me suis très rapidement attachée aux personnages. Dawn Warren est une artiste dans l’âme. Alors qu’elle débute sa carrière de galeriste, elle a toujours son meilleur ami à ses côtés. Elle a toujours eu un brin de folie depuis l’enfance et conserve ce trait encore maintenant.
Garrett lui est photographe, et bien évidemment, il expose chez Dawn. Un peu plus réfléchi que sa meilleure amie, il n’en est pas moins fervent de leur jeu qu’ils ont instauré depuis des années.
Difficile de parler d’eux séparément, car ils sont très liés, d’ailleurs, quand elle est partie de chez ses parents, il l’a suivi et tous deux habitent chacun leur appartement l’un en face de l’autre.
Après sa rencontre avec Josh, Dawn voit en lui l’homme parfait, ce qui n’est pas forcément du goût de Garrett, qui se rend compte que ce dernier ne voit pas la femme comme lui la voit. Et petit à petit, il prendra conscience que leur amitié risque d’en pâtir, notamment quand il essaye de lui faire comprendre les choses. Elle le pense jaloux, mais lui de son côté décide de jouer aussi, et commence à fréquenter Claire. Petit à petit, le vent finira par tourner et ils vont finir par s’éloigner.. Mais ne serait-ce pas pour mieux se retrouver par la suite. Ensemble ou séparément, ils vont être en proie à des décisions, de la peine, mais auront aussi le droit au bonheur total.
J’ai beaucoup aimé les protagonistes secondaires, hormis une personne qui pour moi, n’était pas franche, et au fil du temps, j’ai eu confirmation de mon ressenti.

En bref : j’ai adoré ma lecture. Une romance New Adult riche en rebondissements. L’auteure m’a fait vivre un véritable ascenseur émotionnel et j’en ressors avec un gros coup de cœur !

Laisser un commentaire