La roue du destin – Linda Dalles

Librinova – 4 Juillet 2019
248 pages

Résumé :
La vie de Roxane a basculé le jour où un accident de voiture l’a clouée dans un fauteuil roulant. Depuis, son quotidien devenu étouffant est rythmé par la photographie et sa rééducation. Un soir, elle croise la route du célèbre groupe Dorian’s Crows. Oubliant son handicap temporaire, elle propose ses talents de photographe pour leur prochaine tournée. Ce voyage atypique verra naître de solides amitiés qui permettront à chacun de soigner ses blessures secrètes. Et si c’était également l’occasion de dépasser ses limites et de relever de nouveaux défis ?
Quand la roue du destin tourne, il faut saisir sa chance.

Mon avis :
Après un accident de voiture, Roxane se voit clouée dans un fauteuil roulant. Sa vie est rythmée par ses séances de rééducation et la photo. Après un mariage, elle rencontre le groupe Dorian’s Crows, auquel elle va proposer de faire les photos de leur tournée. La voici partie sur la route en compagnie de ces trois hommes aussi différents l’un que l’autre. Leur vie n’est pas de tout repos, et au fil des jours, une solide amitié va les lier. Cependant, ce voyage ne se fera pas sans heurts, car entre elle qui se doit d’affronter son handicap, les garçons de leur côté, ont eux aussi leurs blessures secrètes…

Si l’éditeur ne m’avait pas proposé de découvrir ce roman, je pense que je serais passé à côté. L’intrigue qui se veut originale de par les caractéristiques des personnages, est bien menée. Dès la première page, je me suis laissé emporter par l’histoire qui est fort addictive et m’a tenu captive tout du long. Un récit bien rythmé, une plume fluide et les émotions qui en découlent, ont fini par avoir raison de moi.

Je me suis rapidement attachée aux personnages. Roxane est une jeune femme qui, à la suite d’un accident, se retrouver en fauteuil roulant. Fort heureusement (enfin façon de parler), cette situation est réversible et pour cela, elle mène sa vie entre ses séances photos dont elle a fait son travail et ses séances de kiné. En proposant ses services aux Dorian’s Crows, elle voit pour elle un moyen de sortir de son quotidien, sans penser que tout sera simple. Au fil des jours, elle se lie d’amitié avec les garçons et tente de les aider du mieux qu’elle peut afin d’apaiser leurs blessures, comme eux de leur côté.
Dorian est assez taciturne, c’est le leader du groupe. Petit à petit, on s’aperçoit que c’est celui qui est le plus enclin à devoir être aidé, car plusieurs problématiques se montrent à lui. Il ne le montre pas, mais au fond, il est en forte souffrance.
Marius, le meilleur ami et membre du groupe, est le plus calme. C’est celui qui n’est pas exposé à la lumière du groupe. De son côté, il est prompt à offrir son aide à son prochain. Cependant, lui aussi cache quelque chose qu’il a peur de révéler.
Enfin, Diego est quelque peu le boute-en-train du groupe. Il est le plus dragueur, le plus déconneur et cherche souvent à attirer l’attention des autres.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Un roman feel-good traitant de thématiques d’actualité, riche en rebondissements et en émotions !

Laisser un commentaire