Lawyers & Associates, T.1 : Rikers Island – Angie L. Deryckere

Editions Sharon Kena – 10 Septembre 2019
332 pages

Résumé :
Après sa rupture avec son fiancé, Elena Side, brillante et implacable avocate de New York, décide de mettre un terme à sa fâcheuse manie de tout anticiper. C’est ce que Marc lui a reproché après avoir perdu le procès face à cette coriace adversaire qu’il a pourtant tant aimée, mettant ainsi fin à sa relation de trois ans.
Peu habituée à ce qu’on lui refuse quelque chose, Elena retrouve ses collègues au bar et surprend une conversation qui changera sa vie.
En effet, l’avocate a besoin de sortir de sa zone de confort et ne va pas hésiter à reprendre l’affaire houleuse où Michael Bell, un homme dangereusement sexy et puissant, est accusé du meurtre de la sénatrice Hamilton.
Clamant son innocence depuis le début malgré les preuves qui l’accablent, il attend désespérément qu’on le sorte du couloir de la mort.
Elena sera-t-elle prête à affronter ce dossier qui risquerait bien de briser sa carrière… ainsi que son âme ?

Mon avis :
Elena Side est une avocate réputée pour gagner ses procès. Elevée à la dure, elle n’a pas pour habitude qu’on lui dise « Non ». Quand elle rompt avec Marc, son fiancé, elle se rend compte que son amour pour lui était facile et non pas passionné.
Quand elle se propose pour reprendre l’affaire de Michael Bell, condamné à la peine mort, se trouvant depuis six années à Rikers Island. Elle est déterminée à prouver que ce dernier est innocent, d’autant plus qu’il le clame, et ce, car de par ce dossier, sa carrière est mise en jeu. Cependant, ce dont elle ne se doutait pas, c’est que ce dernier allait mettre à mal son âme et ses sentiments…

J’aime beaucoup la plume d’Angie L. Deryckere, et ce roman, évoluant dans un univers judiciaire, m’a bien tenté. L’intrigue se veut originale et bien menée. D’emblée, je me suis laissé entraîner par l’histoire, captivante, qui m’a tenu en haleine page après page. Le récit est très bien rythmé, aucun temps mort n’est à déplorer. Côté émotions, elles se succèdent, de façon plus ou moins intenses.

Les personnages sont attachants, à leur façon tous ont su me toucher. Elena Side est une avocate réputée qui n’a jamais failli à ses plaidoiries. Cependant, quand son ex, Marc touche un point sensible, elle est prête à passer hors de sa zone de confort en plaidant pour un lourd dossier, celui de l’assassin présumé de la Sénatrice, condamné à la peine de mort. Si elle porte un masque implacable, elle va très vite face à Michael baisser ses défenses et s’en trouver déstabilisée. Ce dernier éveille en elle beaucoup de sentiments contradictoires. Elle sait que sa place chez Lawyers & Associates est en jeu, pourtant, elle ne peut s’empêcher d’éprouver diverses émotions. C’est une femme forte, avec du caractère que l’on peut penser froide de primes abords, cependant, ce n’est qu’une façade.
Michael Bell est un homme condamné au couloir de la mort. Il a beau clamer son innocence depuis six ans, l’espoir de s’en sortir s’est volatilisé après avoir vu de nombreux avocats débouler face à lui. Mais quand Elena se présente à lui, si dans un premier temps, il refuse tout dialogue, il lui faudra se rendre à l’évidence, cette dernière peut se montrer tenace. Très vite, il développera une affinité envers cette dernière et au fil des rencontres, devra bien se l’avouer, elle ne le laisse pas indifférent, et c’est pareil pour elle. C’est un homme qui possédait sa propre agence de sécurité et qui a fait de mauvais choix. Même s’il est innocent, son besoin de protection envers le coupable présumé, lui fait reconsidérer les choses après ses rencontres avec Elena. Car elle fait renaître en lui l’espoir et des sentiments qu’il ne pensait plus pouvoir ressentir.
Jason Lawyers, quant à lui, est quelque peu intrigant. On sait peu de choses sur lui, pour le moment, mais je sens que son personnage mérite d’être « creusé ».

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance dans l’univers judiciaire, mêlant justice et milieu carcéral, captivante et nous tenant en haleine jusqu’au dénouement !

Laisser un commentaire