Editions Déliées – 19 Septembre 2019
180 pages

Résumé :
Et si on recommençait à rêver ? Marion opère un changement de vie radical ! Elle quitte Paris pour rejoindre sa sœur Ornella, qui tient la miellerie familiale perdue dans les montagnes. Un lieu chargé de mystères, de secrets et de souvenirs compliqués… qui trouvent un écho dans le présent. Quand le destin joue à tout faire voler en éclats, il ne reste qu’une solution : se fier aux siens et se ressourcer dans la nature parmi les fleurs multicolores et les arbres centenaires.

Mon avis :
Marion s’est depuis longtemps éloignée de sa famille, se consacrant à sa vie parisienne et son travail. Il aura seulement fallu un journée pour que sa vie prenne une autre tournure et là voilà repartie direction Arlanc, où elle va rejoindre sa sœur. Seulement, après tant d’années, les retrouvailles ne se passent pas comme elle l’aurait souhaité, étant donné les circonstances. De plus, tout ne va pas être si simple là-bas, car beaucoup de secrets demeurent et la vérité n’est pas vraiment toujours bonne à entendre. Pourtant, le destin a décidé pour Marion, elle saura faire les bons choix, tout en profitant de la nature et des siens qui l’entoure…

J’avais déjà découvert la plume de Fanny Vandermeersch et j’avais beaucoup aimé, ici, c’est la couverture qui m’a attiré l’oeil, même sans lire le résumé. En débutant ma lecture, je ne savais pas à quoi m’attendre, si ce n’est que j’allais certainement passer un bon moment et ce fut le cas, mais plus encore. L’histoire est prenante, addictive et m’a tenue en haleine, à tel point que je ne l’ai reposé qu’à la fin. Page après page, je me suis délectée des émotions présentes, me sentant touchée personnellement à certains moments et me revoyant en l’héroïne sur certains points.

Les personnages sont attachants, ils ont su me toucher, notamment Marion et Ornella. Marion est une jeune femme qui a quitté son environnement pour suivre ses études à Paris. Depuis six ans, maintenant elle n’est plus revenue voir sa famille, évitant même tout contact avec eux. Aujourd’hui, elle se doit d’être présente suite au décès d’un membre de sa famille. Mais sur place, elle doit faire face à une sœur pleine de rancoeur envers elle, une sœur qui a fondé sa propre famille. Après avoir été virée de son travail, Marion se dit qu’elle peut bien passer du temps à Arlanc et au fil des jours, elle va apprendre à connaître l’entourage d’Ornella, mais aussi devoir faire les bons choix, avancer pas à pas. Elle va finir par déterrer de lourds secrets, qui lui permettront à elle tout comme ceux qui l’entourent d’avancer de nouveau. Et surtout, elle va se redécouvrir elle-même.
Ornella est la petite sœur de Marion. Restée sur place, elle s’occupe maintenant de la miellerie. Mariée et mère de jumeaux, elle a toujours fait ce qu’elle pouvait pour garder l’héritage familial. Quand son ainée revient, elle est distante, en colère, mais surtout a très peur de perdre son travail, cette miellerie pour laquelle elle s’est tant investie. Petit à petit, et à force d’explications et confrontations, sa situation va s’arranger et elle finira par se rapprocher de sa sœur.
J’ai beaucoup aimé aussi Sébastien, l’herboriste qui, quand on le rencontre dans un premier temps paraît bourru. Toutefois, une fois que l’on apprend à le connaître, on se rend compte que c’est un homme pour lequel la nature compte et qu’il ne veut que le bien de ceux qui l’entourent.
A contrario, Guillaume m’a paru trop gentil pour être honnête….
Les protagonistes secondaires autres sont tout aussi intéressants, ils apportent un petit plus à l’histoire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire émouvante, qui m’a d’autant plus touché du fait que j’ai pu ressentir certaines similitudes avec notre héroïne. Je ne peux que vous le conseiller !

Laisser un commentaire