Auto-édition – 23 Mars 2019
300 pages

Résumé :
Le bonheur est un équilibre fragile, Joe va l’apprendre de la pire des manières. Les mots de Mack résonnent encore dans sa tête. « Quand quelque chose de bien se passe, quand on peut profiter d’une accalmie, on le sait tous au fond, c’est temporaire ; tôt ou tard, une merde surviendra, c’est toujours comme ça. » Être la fille du président des Wild Crows n’a rien d’une bénédiction, c’est un lourd fardeau à porter. Le club a du sang sur les mains, et Joe devra payer sa part des représailles. Une longue traversée des Enfers l’attend, mais les épreuves rapprochent les âmes meurtries. Alors que le club reprend ses marques, les fantômes du passé resurgissent. Quand le coeur même de la ville est atteint, des alliances surprenantes peuvent voir le jour.

Mon avis :
Après ce qui s’est passé récemment, Joe n’a d’autre choix que de devoir avancer. Elle poursuit son immersion au sein de ce monde de bikers qui deviennent pour elle également une vraie famille. Elle commence à prendre ses marques et va finir par se rendre compte que l’accalmie n’est que passagère dans cet univers…

J’avais dévoré le tome un, qui nous laissait sur un beau suspens et je n’ai pas attendu longtemps avant de dévorer ce second. L’intrigue suit son cours et reste bien menée. Ici, on reste dans le cheminement du premier opus, tout en ayant d’autres événements qui se déroulent en parallèle. Dès la première page, Blandine P. Martin m’a embarqué dans l’histoire qui est tout autant sombre, intense, addictive et pleine de rebondissements. Au fil des pages, elle nous fait vivre un véritable ascenseur émotionnel, ne nous laissant pas le temps de souffler avant la dernière page. Concernant la romance, cette dernière commence à entrevoir le jour, et me laisse cependant un peu sceptique, dans le flou.

Je suis restée attachée aux personnages. Joe, malgré ce qu’elle a vécu tente de faire bonne figure. Même si elle souffre, que la peur la tenaille, elle reste forte. Elle a réussi à se faire une petite place au sein du MC certes, mais se fait aussi à cette vie fort violente et pleine de danger.
On découvre un peu plus la personnalité de certains protagonistes et on en rencontre de nouveaux, mais je ne veux pas trop en dire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Un tome sombre, haletant et riche en émotions. C’est tellement addictif, qu’on en veut encore ! D’ailleurs, je ne vais pas tarder à me plonger dans le prochain…

Laisser un commentaire