Chroniques·dark romance

Sienna, me venger de lui – Avril Rose

Editions Elixyria – 24 Janvier 2020
390 pages

Résumé :
Sienna a survécu à l’enfer. Frappée, humiliée, elle aurait pu succomber sous les coups de son compagnon, Antoine, mais elle a choisi de se défendre. Et de victime, elle est devenue coupable. Un acharnement savamment orchestré par l’entourage de ce neurochirurgien de grande renommée, une injustice plus douloureuse encore pour la jeune femme.
Emprisonnée, elle compte à présent les jours qui la séparent de sa vengeance, mais sa rencontre avec Hélios, visiteur inattendu, risque de mettre à mal ses projets.
Entre la haine qui l’anime et l’espoir d’une nouvelle vie, comment faire les bons choix ? Comment faire confiance à un autre homme tourmenté par ses propres secrets ?

Mon avis :
Victime de son bourreau, Sienna Marcelly s’est défendue et s’est retrouvée incarcérée malgré elle. Elle n’a qu’une idée : se venger et compte bien mettre son plan en œuvre dès sa sortie. En prison, elle fera connaissance de Hélios, son nouveau visiteur de prison, dont elle tombe sous le charme. Une envie de vengeance qui pourrait être mise à mal par cette rencontre qui laisse entrevoir une seconde chance. Ce dernier a aussi des secrets qu’il n’est pas prompt à lui avouer sur le moment et qui pourrait compromettre tout espoir de nouvelle vie…

Une magnifique couverture et un résumé prometteur, que demander de plus avant de se lancer dans cette lecture ? Ici, la thématique abordée, est la violence conjugale, dont le sujet est encore malheureusement assez passé sous silence et qui fait chaque jour de nouvelles victimes. L’intrigue, voue son originalité, d’une part, au thème abordé, mais également à l’univers dans lequel l’auteur fait évoluer les protagonistes. Si dans un premier temps, j’ai eu un peu d’appréhension, ne sachant pas où l’auteure voulait nous mener très vite, je me suis, après seulement quelques pages, laissé entraîner par l’histoire qui m’a tenue en haleine au fil des pages. Le récit est très bien rythmé et, dès que l’on commence, il est difficile de s’arrêter avant la fin. Les rebondissements sont bien présents et c’est sans compter sur les émotions intenses qui défilent tout au long du roman.

Je me suis attachée aux personnages, ils ont su me toucher chacun à leur façon. Sienna est une jeune femme qui n’a pas eu une enfance très heureuse, ballottée de famille d’accueil en famille d’accueil, elle s’est composé une vie. Auparavant, elle était pleine de vie, enjouée, se vouant à son métier d’infirmière. Quand elle a rencontré Antoine, elle était loin de se douter que ce brillant neurochirurgien la mènerait à sa perte et l’enverrait en prison. Depuis, elle cherche à se venger de ce dernier tout en voulant se reconstruire. Grâce à son nouveau visiteur de prison, Hélios, elle qui est devenue une coquille vide, une femme éteinte, repliée sur elle-même, reprendra espoir et tentera par la suite de vivre enfin une vie « normale ». Elle est déterminée, et en même temps butée.
Hélios, est un homme ténébreux que l’on rencontre dans un premier temps. Quand il devient visiteur de prison, il pose sur Sienna, un regard de dégoût, puis petit à petit, tout change, il éprouve de l’empathie, voire même un désir pour la jeune femme. Il devient son protecteur, celui qui veut aller plus loin avec elle et qui pourtant lui a menti au départ. Il n’est pas violent, sauf envers ceux qui le poussent à bout et surtout dans un but de défendre Sienna… Lui aussi n’a pas vécu une enfance heureuse, car lui tout comme sa sœur ont vu ce que la violence conjugale pouvait apporter.
Tous deux ont des blessures du passé qui ont laissé des cicatrices.
J’ai également aimé Roxane, la sœur de Helios.

En bref : j’ai adoré cette lecture. Une histoire abordant un sujet d’actualité encore trop dissimulé, un univers assez sombre et des émotions intenses qui en ressortent. Avril Rose m’a littéralement conquise !

NB : Ce roman est une réédition. Cette chronique est celle que j’avais écrite lors de sa précédente sortie, mais le ressenti reste toujours identique.

Laisser un commentaire