Chroniques·Fantasy

La guerrière d’Argalone, T.1 : Des amours maudites – Frédérique Arnould

la-guerriere-d-argalone,-tome-1---des-amours-maudites-536373-250-400Editions Artalys – 1er Novembre 2014
220 pages

Résumé :
Alexia est une adolescente comblée, bien qu’elle vive dans un pays menant une guerre contre son voisin depuis de longues années, le royaume d’Argalone.
Quand arrivent ses seize ans, elle choisit de s’émanciper pour partir à la découverte du monde avec l’homme qu’elle aime. Mais un drame inattendu bouleverse tout. Désormais seule, elle doit faire face à la douleur et la colère qui la submergent.
Pour ne pas sombrer, elle choisit de s’engager dans l’armée. Bien que celle-ci soit exclusivement masculine, elle y est acceptée comme apprentie. Placée sous l’autorité d’un capitaine qui s’avère ne pas être ordinaire, elle se découvre elle-même certains dons. Ils lui seront très utiles pour participer à cette trop longue guerre, accomplir la vengeance qu’elle souhaite et, peut-être, cicatriser les blessures de son cœur.

Mon avis :
Alexia est une jeune fille de 16 ans. Elle va vivre son émancipation et pourra vivre son rêve : vivre l’aventure en faisant le tour du royaume d’Argalone. Prête à prendre la route avec son meilleur ami et amour, Maxi, son village se fait attaquer par l’armée noire. Tous ceux qu’elle aime ne sont plus, et alors qu’elle et Maxi sont sauvés, ce dernier ne semble pas survivre à la blessure qu’il a reçu à l’épaule.
C’est alors qu’elle prend la fuite avec son désir de vengeance. Elle s’enrôle dans l’armée et devient l’apprentie du capitaine. Petit à petit, elle apprendra la vie à la dure des soldats mais surtout comprendra ce qu’à voulu dire le capitaine lors de leur première entrevue : elle est une personne spéciale.
La guerre n’est pas finie et Alexia ne sera pas au bout de ses surprises !!

Dans un premier temps, il faut savoir que je ne lis que très peu de Fantasy voire même pas du tout. Mais, j’ai quand même, après avoir lu le synopsis, tenté l’aventure. Et j’ai bien fait !
L’intrigue est bien menée, d’emblée on se retrouve immergé dans l’univers proposé par l’auteure. L’histoire coule toute seule, les pages se tournent sans encombre, et on se laisse transporter par la plume de Frédérique Arnould, qui est simple et sans fioriture. On ne retrouve aucun temps mort, aucun ennui, et action et rebondissements répondent présents !

Je me suis attachée aux personnages. Alexia est une jeune fille qui rêve de faire le tour du royaume. Fille de forgeron, elle ne se doute pas qu’elle a de la magie qui coule dans ses veines. Plusieurs personnes lui ont dit qu’elle était spéciale, mais elle n’a jamais voulu le croire.. Pourtant, au fil du temps, elle s’apercevra que c’est réel et non pas imaginaire. Amoureuse de son meilleur ami Maximilien, elle ne pourra vivre longtemps leur histoire car ils seront vite séparés. Malheureuse, elle finira par tomber sous le charme de Tomas, qui s’avère ne pas être un simple soldat. Et là aussi, leur histoire sera compliquée.
Maximilien, autrement dit Maxi, est le meilleur ami d’Alex, mais il est aussi amoureux d’elle. Il lui aura fallu attendre la soirée d’émancipation pour lui dire. Bien que lui se destine à devenir soldat, et devenir l’apprenti de son père, le capitaine Hary, il se décide à l’accompagner dans sa découverte du royaume. Mais leur histoire sera de courte durée, car très vite ils seront séparés.
D’autres protagonistes sont tout aussi attachants, notamment le capitaine dont Alex est l’apprenti ainsi que Tomas, qui n’est autre que son fils, mais là, je n’en dirais pas plus…

En conclusion : Un premier tome qui m’a agréablement surprise. Une histoire située dans le contexte du Moyen Age, avec de la magie autour, un triangle amoureux… J’avoue, même si d’ordinaire je ne suis pas fan de ce genre de récit, j’ai réellement apprécié cette lecture, et je suis impatiente de connaître la suite.


Je remercie les Editions Artalys pour ce Service Presse
artalys

Laisser un commentaire