Chroniques·New Romance

Les délices d’Eve – Emilie Collins

Editions JC Lattès (Collection &moi) – 5 Juillet 2017
350 pages

Résumé :
Ève ne vit que pour une chose  : sa passion pour la pâtisserie. Et la prestigieuse école dans laquelle elle étudie pourrait lui ouvrir les portes des établissements les plus prisés de Paris. C’était sans compter l’irruption du très charmant Zacharie Beauregard dans sa vie. Lorsqu’ils passent ensemble une nuit passionnée, elle ignore qu’il est non seulement un célèbre jeune talent de la pâtisserie, mais aussi son nouveau professeur… Entre carrière et sentiments, Ève devra opérer un subtil dosage.

Mon avis :
Passionnée de pâtisserie, Eve étudie dans une école très prisée. Au détour d’un événement, elle rencontrera Zacharie, et succomberont aux plaisirs d’une nuit passionnée. Dur retour à la réalité, quand Eve se rendra compte que son amant d’une nuit est le meilleur ouvrier de France, et également le remplaçant de son professeur. Plus question d’entretenir une relation privée, pourtant entre le professionnel et le personnel, parfois, il suffit d’un tout petit rien…

Une couverture et un résumé très alléchants. L’intrigue, qui n’a rien de vraiment originale, mais qui nous entraîne dans un univers gourmand, est bien menée. Je me suis laissé emporter par l’histoire, savourant chaque page avec plaisir. Le récit est bien rythmé, et même si les émotions ne sont pas transcendantes, les rebondissements y sont nombreux.
La plume d’Emilie Collins, que je découvre ici, est fluide, agréable à lire.

Les personnages sont attachants. Eve est une jeune femme passionnée de pâtisserie. Son but dans la vie est d’ouvrir un restaurant avec son frère Sébastien, qui lui est en cuisine. Après la nuit passée avec son charmant inconnu, elle redescend très vite de son nuage, car elle sait qu’entre eux plus rien n’est possible, du fait qu’il est son professeur. Face aux railleries de ses camarades, elle sait garder la face, même si face à Zach, elle a du mal. Elle aura une période où elle sera à bout, mais très vite saura se reprendre. Perfectionniste, téméraire, elle a du mérite.
Zacharie Beauregard est pâtissier, et aussi meilleur ouvrier de France. C’est lui qui prendra la succession du professeur surnommé le « tyran ». Il est très droit dans son métier, rigoureux, et cherche la perfection. Son but est d’ouvrir sa propre boutique. Du côté privé, il l’est moins, et fera pas mal de mauvais choix, blessant des personnes par ailleurs.
Les personnages secondaires restent tout aussi intéressants.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec ce livre. Une histoire dont la trame n’est pas transcendante, mais qui, de par l’univers dépeint par l’auteure, nous offre de la gourmandise et de l’amour. Un joli combo pour une romance pleine d’humour qui se déguste au fil des pages !

Laisser un commentaire