Editions Addictives – 27 Juin 2017
– pages

Résumé :
Aleyna a besoin de savoir si elle peut encore désirer. Ressentir du plaisir. S’abandonner. Alors elle fait appel à une agence d’escort boys. Et rencontre Alec. Alec est étudiant en médecine mais fait l’escort pour survivre. Il enchaîne les clientes et y perd peu à peu son âme. Jusqu’à Aleyna.
Au premier regard, tout bascule. Au premier baiser, c’est une évidence.
Mais les démons d’Aleyna sont encore présents, dans sa chair comme dans son cœur, et Alec se retrouve face à un ennemi plus terrible qu’il ne l’imaginait.
Il veut l’aimer. Il veut l’aider. Mais elle n’est pas libre. Elle appartient au mystérieux monstre qui lui fait des chantages odieux.
Et les ténèbres se referment sur eux en un coup de fil…

Mon avis :
Alors qu’il est escort boy pour financer ses études de médecine, Alec était loin de s’imaginer que sa nouvelle cliente bouleverserait son quotidien. Aleyna a fait appel à l’agence qui l’emploie afin de savoir si elle peut encore éprouver du plaisir avec les hommes. Alors que d’ordinaire, ses clientes sont plus âgées, c’est face à une jeune femme qui a quasi son âge qu’il se retrouve. La jeune femme n’est pas insensible, mais montre une certaine souffrance, qu’elle tente tant bien que mal de cacher. Alec finit par la percer à jour, et une fois qu’elle se livre, il est bien décidé à la protéger. Mais le monstre qui la fait chanter n’a pas dit son dernier mot !

Un roman qui, quand on me l’a présenté me faisait un peu peur, car pour le moment, je n’ai jamais tenté le genre « dark romance ». L’intrigue, qui est sombre, avec une thématique dont on tait trop souvent l’importance, est bien menée. Dès le départ, l’auteure m’a captivé, entrainée dans l’histoire qui, monte crescendo. Le récit est très bien rythmé, intense voire même éprouvant. Je me suis posée pas mal de questions, et la seule réponse qui m’est venue à l’esprit : folie ! Les rebondissements sont nombreux, l’accalmie est de courte durée et les émotions qui en découlent sont très fortes.
La plume de l’auteure est fluide, agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Aleyna m’a beaucoup touchée. Depuis deux ans, elle vit sous la coupe de son bourreau, et tait ce secret afin que ni ses amis ni sa famille en pâtissent. Elle subit la violence en silence, et ce n’est que lorsque elle rencontre Alec que les choses commencent à changer. Elle veut le préserver, le tenir à distance, mais dans un même temps, elle ne peut rester loin de lui malgré le danger. C’est une jeune femme brisée qui s’offre à nous, même si elle tend à garder la tête haute.£Alec est étudiant en proie à devenir un brillant chirurgien. Pour financer ses études, il se prostitue. Personne ne sait ce qu’il fait en dehors des cours, la honte le submerge et pourtant… L’arrivée dans sa vie d’Aleyna va changer la donne, il ne veut plus qu’elle, même si très vite leur relation n’est plus dans le cadre du « contrat ». Jamais il n’aurait pensé être amoureux, et voilà qu’il est prêt à prendre tous les risques pour elle. Il a vu ce que la violence peut engendrer, et il est déterminé à ne pas laisser passer cela !

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. L’histoire monte crescendo en intensité, et je me suis retrouvée submergée émotionnellement. Outre la noirceur qui s’en dégage, on y entrevoit la lumière. J’aspire à lire la suite, car la fin de ce premier volume me laisse dans l’attente, car, « ce n’est pas terminé »…

Laisser un commentaire