Chroniques·Romantic suspens

KGI, T.9 : Silence brisé – Maya Banks

Editions Milady Romance (Suspense) – 20 Mars 2017
480 pages

Résumé :
Eden est une des plus belles femmes au monde. Elle fait la couverture de tous les magazines mais sa gloire et sa beauté suscitent la convoitise : des personnes mal intentionnées la traquent. Missionné pour la protéger, Swanson porte encore les marques de son passage en Afghanistan où il a été blessé. Complexé par son apparence, il ne s’autorise pas à rêver à Eden. Et pourtant, il y a quelque chose dans la beauté placide de la jeune femme qui l’embrase et lui donne envie de se surpasser. Ce couple hors du commun réussira-t-il à surmonter les préjugés dont l’un et l’autre sont victimes ?

Mon avis :
Eden Sinclair est un mannequin qui fait la Une. Depuis peu de temps, elle est en première ligne dans un désir de vengeance envers son père, Eddie Sinclair. Ce dernier craint pour la vie de sa fille et de ce fait, le KGI est appelé à la rescousse afin de veiller à la sécurité de cette dernière. C’est l’équipe de Nathan et Joe, dont Swanny fait partie, qui est dépêchée. Quand il aperçoit Eden, il est sous le charme, mais elle aussi de son côté est attirée par cet homme, dont le visage est orné d’une énorme cicatrice, stigmate d’une mission alors qu’il était encore à l’armée. Il a d’abord du mal à y croire, et son but principal, est de protéger Eden. Mais quand les sentiments s’en mêlent, sera-t-il capable de mener à bien sa mission ?

Encore un titre qui stagnait depuis un bout de temps dans ma PAL et que j’ai choisi de sortir. L’intrigue, qui est originale de par les protagonistes, est bien menée. Je me suis laissé embarquer dans l’histoire qui nous tient en haleine, page après page. Le récit est bien rythmé, suspens et rebondissements sont bien présents. Les émotions sont également de mise.
La plume de Maya Banks, comme à son habitude est fluide, agréable à lire.

Je me suis attachée aux personnages. Eden Sinclair est une jeune femme dont la beauté n’est pas à envier. Mannequin réputé, elle vit dans le luxe, mais malgré cela elle garde la tête sur les épaules. Elle a le cœur sur la main, et dès le premier regard, elle est attirée par ce membre du KGI dont la balafre lui couvre la moitié du visage. Ce n’est pas de la pitié qu’elle éprouve, mais bel et bien autre chose, il a réussi en une seule fois à la marquer. Elle conserve une chose précieuse qu’elle offrira à Swanny .
Daryl Swanson, communément nommé Swanny est un rescapé. Ancien membre de l’armée, il conserve des traces de sa dernière mission qui a mal tourné, dont une cicatrice au visage. Depuis, il vit dans les cauchemars, est devenu solitaire, et surtout, ne cherche plus de relations. Pourtant, Eden voit en lui un homme fort, loyal, tendre et protecteur. Elle le voit au-delà des cicatrices qui lui couvrent et le visage et le corps. Petit à petit, et grâce à elle, il reprend confiance, mais il ne doit cependant pas perdre de vue la raison principale de sa venue et celle des membres de son équipe.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec ce tome. L’histoire riche en suspens et rebondissements, m’a tenu en haleine tout au long de ma lecture. Un remake de La Belle et la Bête version des temps modernes. J’ai hâte de connaître l’histoire de Hancock, protagoniste mis en avant dans le prochain opus, qu’on aperçoit brièvement ici.

Laisser un commentaire