Chroniques·Erotique·Romance contemporaine

La Société, T.9 : Secrets diplomatiques – Angela Behelle

Editions J’ai Lu pour Elle – 28 Mars 2017
315 pages

Résumé :
Après avoir passé plusieurs semaines dans le coma, Natalia ouvre les yeux sur le plafond blanc d’un hôpital. Son corps ne présente plus que de légères traces du terrible accident dont elle a été victime. En revanche, dans sa tête, c’est le néant. Si ses parents s’accommodent visiblement de cette situation, deux hommes sont déterminés à ce qu’elle rassemble au plus vite les bribes de sa mémoire défaillante. Le premier se présente comme étant son frère, Vladimir. Le second n’est autre qu’un certain Alexis Duivel…

Mon avis :
Natalia se réveille après plusieurs semaines passées dans le coma. La première personne qui se présente à elle n’est autre que Vladimir, son frère.. De retour à Paris avec sa mémoire encore défaillante, les bribes du puzzle se mettront petit à petit en place, et elle découvrira que beaucoup de choses lui ont été cachées. Son « frère » ainsi qu’un certain Alexis Duivel l’éclaireront sur certains points, à elle de jouer le jeu, car « La Société » semble en danger…

Je continue mon petit marathon de cette saga (oui honte à moi, je ne l’avais pas terminée), et j’avoue que ce neuvième tome diffère quelque peu des précédents. L’intrigue, qui conserve son petit fil conducteur, est bien menée. L’auteure ici, nous emmène dans un univers plus sombre, entravé de secrets, mensonges, complots, … Annonciateur d’évènements importants à venir. L’histoire m’a tenue en haleine durant toute ma lecture, le suspens est de mise, mais je reste sur ma faim en tournant la dernière page. Le récit est bien rythmé, les scènes érotiques, ici, sont minimes, placées secondairement, au profit de ce qui nous attend prochainement au tournant.
La plume d’Angela Behelle reste, comme à son habitude, fluide et agréable à lire.

D’emblée, je me suis attachée aux personnages. Natalia est une jeune femme à qui tout réussit : elle est jeune, belle, a un avenir prometteur. Si on rencontre de prime abord une femme amnésique, on s’aperçoit très vite qu’elle a un caractère assez trempé, est forte. Elle n’est pas effrayée par ce qu’elle apprend et joue même le jeu.
Vladimir, joue le rôle du grand frère protecteur, mais pas seulement. En lui, sommeille un désir de vengeance qui n’est certes pas tourné contre la jeune femme. Prévenance, protection sont deux mots qui le caractérisent.
En second plan, nous retrouvons Alexis, Lou, deux membres haut placés de la Société, mais nous rencontrons également d’autres protagonistes qui, dès le départ ne m’ont pas semblé fiables.

En bref : j’ai de nouveau passé un très bon moment avec ce livre. Contrairement aux autres tomes, nous ne sommes pas dans l’érotisme quasi-pur que nous avions pour habitude de lire avec cette saga. Angela Behelle nous livre cette histoire pleine de suspens et annonciatrice de nombreux rebondissements à venir, avec une main de maître !

Laisser un commentaire