Chroniques·Romance contemporaine

L’inconnu de l’ascenseur & moi – Sophie S. Pierucci

Editions Addictives – 12 Septembre 2017
517 pages

Résumé :
Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un inconnu… elle panique.
Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon… et en plus, il est sarcastique !
L’attirance est puissante, irrésistible… mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !
Et il n’a encore rien vu…

Mon avis :
Dix mois ont passé depuis que Charlyne et Vic ont emménagé dans cet appartement en face duquel vit leur voisin, aussi mystérieux qu’asocial. Mais un jour, elle va devoir « l’affronter », car ce dernier fait tomber une de ses emplettes qu’elle tente aussitôt de lui rendre. Dès lors ce premier contact les électrise, l’un comme l’autre. Mais Matthew, n’est pas prêt à se comporter autrement que comme un malotru, et Charlyne, ne veut pas de complications dans sa vie désinvolte. Jour après jour, pourtant, ils se recroiseront dans l’ascenseur de leur immeuble, et petit à petit, Charlyne apprivoisera son voisin, tout autant que ce dernier réussira à percer les défenses de sa charmante voisine…

J’avoue ici, j’ai craqué sur la couverture. Même si elle n’est pas réellement d’une forte originalité, l’intrigue n’en reste pas moins bien menée. Je me suis dès les premières pages laissé emporter par l’histoire, qui est très addictive et nous tient en haleine. Le récit a un bon rythme, on passe par tout un panel émotionnel.
La plume de Sophie S. Pierucci est fluide, très agréable à lire.

Je me suis très vite attachée aux personnages, tous deux ont chacun leur côté touchant. Charlyne Bauer est une ancienne de la réputée école de Juilliard. Mais un accident a brisé sa carrière de danseuse, et de ce fait, elle a trouvé un emploi de serveuse et danseuse dans un club de strip-tease. Elle n’est pas ravie, mais pour elle, c’est un peu une porte de sortie, un moyen surtout de payer son loyer en colocation. Les hommes, pour elle, il n’en est pas question où, en relation d’un soir, comme Noah qui est un peu comme son sex-friend, et encore. Quand elle rencontre l’inconnu de l’ascenseur, elle se sent perturbée, car celui-ci l’attire tout comme il l’exaspère. C’est une femme blessée, qui petit à petit reprend confiance et surtout, elle n’est pas du genre à se laisser faire.
Matthew Lewis est un jeune homme qui n’a pas d’ami, vit seul dans l’appartement en face des filles. Il est intriguant, du fait qu’il se cache sous une casquette et un cache-col. Mais c’est aussi un co**ard fini quand il le veut. C’est une facette qu’il se donne, car sous cet accoutrement, il cache des stigmates du passé. Il ne veut pas qu’on l’approche, pourtant la belle Charlyne va petit à petit s’investir dans son univers, et cela malgré lui.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance qui nous tient en haleine du début à la fin. Les personnages à qui on a, par moments, envie de mettre des claques et de secouer, mais leur histoire est touchante. Sophie S. Pierucci m’a convaincue avec sa plume et son histoire !

Laisser un commentaire