Chroniques·Romance contemporaine

L’échappée – Julie Tremblay

Editions JC Lattès (Collection &moi) – 5 Octobre 2016
370 pages

Résumé :
À vingt-deux ans, son diplôme de la Sorbonne en poche, Anne Menard décide de partir au Canada. De petits boulots en petits boulots, son itinéraire la mène jusqu’au Myers Lake, un petit coin de paradis perdu au fond de l’Ontario. Ce qui ne devait être qu’un simple travail saisonnier va prendre une tournure différente lorsqu’Anne fait la rencontre des fils du domaine. Si Nathan se montre très avenant avec Anne, Ethan est beaucoup plus difficile à cerner… Ex-star de hockey, il a vu sa carrière prendre brutalement fin et tous ses rêves s’envoler. Déterminée à mieux le connaître, Anne ne se laisse pas intimider par l’attitude revêche du jeune homme. Encore faut-il que celui-ci baisse la garde et accepte de s’ouvrir…

Mon avis :
Depuis quelques mois, Anne parcourt le Canada, allant de petits boulots à d’autres. Elle se retrouve à Myers Lake comme saisonnière. Sur place, elle rencontrera, outre les propriétaires et le cadet de la famille, Ethan l’aîné. Si Nathan est enjoué, Ethan lui est plein de colère, il ne supporte pas le fait d’être en fauteuil roulant. La jeune femme est décidée à lui apporter son aide même si ce dernier refuse cette opportunité. Pourtant, petit à petit, il s’ouvrira à elle et un climat de confiance s’instaurera au fil des jours. Leur rencontre est elle synonyme de reconstruction ?

Un titre qui me faisait envie depuis très longtemps et dans lequel je me suis finalement lancée. L’intrigue, dont la thématique abordée est quelque peu originale, est bien menée. D’emblée, l’auteure m’a captivée de par l’histoire, qui nous tient en haleine au fil des pages. Le récit est très bien rythmé, aucun temps mort ne se fait ressentir. Rebondissements et émotions sont au rendez-vous.
La plume de Julie Tremblay que je découvre ici est fluide, agréable à lire.

Je me suis très vite attachée aux personnages. Chacun à sa façon m’a touché. Anne est une jeune femme de 22 ans qui, après l’obtention de son diplôme, a décidé de s’accorder une année sabbatique et effectue une sorte de Road trip canadien avec son permis travail/vacances obtenu. Un moyen pour elle de se retrouver. C’est une jeune femme qui est positive, a une belle force de caractère et qui est déterminée, malgré ce qu’elle a enduré il y a quelques années et qui en garde les stigmates.
Ethan Myers, était une star de Hockey, jusqu’à son accident il y a deux ans. Depuis, il n’est plus que l’ombre de lui-même, au désespoir de sa famille. Si beaucoup tentent de l’aider, il ne fait que sombrer. Au contraire de son frère Nate, il a un côté obscur, une force tranquille. Seulement, malgré tous les efforts déployés autour de lui, il survit. L’arrivée d’Anne à Myers Lake, va le bousculer, le pousser à finalement s’ouvrir et il puisera en elle la lumière ; son comportement changera considérablement…
Les protagonistes secondaires sont également intéressants.

En bref : j’ai adoré cette lecture. Une histoire qui nous tient en haleine du début à la fin. L’originalité de ce roman réside dans la thématique du handicap abordé, et au fil des pages, l’auteure nous fait passer par tout un panel d’émotions. Je me demande aujourd’hui, pourquoi je n’ai pas lu ce livre avant !

Laisser un commentaire