Editions Harlequin (&H) – 2 Novembre 2017
432 pages

Résumé :
Manhattan sous la neige, les sapins qui scintillent et les vitrines illuminées… Il n’y a rien qu’Eva aime plus que Noël. Alors, même si, cette année, elle doit passer seule sa fête préférée, elle ne compte pas se laisser abattre. Il ne lui reste qu’une dernière mission à accomplir pour Urban Génie, l’agence d’événementiel qu’elle a créée avec ses meilleures amies, avant de profiter pleinement de cette période enchantée : préparer une surprise de Noël pour Lucas Blade, le plus cynique des écrivains new-yorkais – ce qui n’est pas peu dire. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’une énorme tempête de neige la retiendrait prisonnière du somptueux penthouse du ténébreux écrivain… 

Mon avis :
Eva adore la période de Noël, et même si cette année, la présence de sa grand-mère lui pèse, elle ne va pas s’apitoyer sur son sort et reste positive. Mitzy, une de leur cliente l’a chargé de faire une surprise à son petit_fils, Lucas Blade, en lui demandant de décorer son penthouse et lui concocter des petits plats comme elle sait si bien le faire. En acceptant cette mission pour Urban Génie, elle était loin de s’imaginer que Lucas, l’écrivain sombre et cynique, n’était pas dans le Vermont comme il aurait dû, mais bien chez lui.. Et qui plus est, qu’elle allait devoir cohabiter quelque temps en sa compagnie, piégée tout d’abord par un temps colérique puis à sa demande…

Chaque fois que je vois que cette auteure sort un nouveau titre, je suis toujours dans l’attente et me jette dessus dès que je l’ai en ma possession, cette fois-ci, je n’ai pas dérogé à la règle. L’intrigue, qui en soit n’est pas vraiment originale, est bien menée. Quand on commence le livre, Sarah Morgan nous embarque littéralement dans l’histoire, qui est addictive, pleine de douceur et d’émotions. Le récit a un très bon rythme, il est narré de telle façon qu’on ne peut lâcher le livre, et j’avoue, je me suis délectée de chaque page, du début à la fin.
La plume de Sarah Morgan est toujours autant fluide et agréable à lire.

Je me suis rapidement attachée aux personnages, qui ont chacun un côté qui a su me toucher. Eva Jordan est une des associés d’Urban Génie. C’est la jeune femme fleur bleue du groupe, celle qui rêve de l’amour tel un conte de fées, mais qui, pour le moment ne tombe que sur des hommes qui ne valent pas le coup et va d’illusions en désillusion. Malgré tout, elle reste positive et ne désespère pas de trouver cette année « chaussure à son pied », si seulement elle savait…. Elle est très charmante et elle est comme un livre ouvert. Pour tout dire, nombreux sont ceux qui ont su lire au travers d’elle et ont compris que l’amour était important pour elle, qu’elle se sent seul depuis le décès de sa grand-mère, bien que ses amies Paige et Frankie, mais aussi Matt et Jake soient à ses côtés. Quand elle rencontre Lucas, elle est loin de s’imaginer que cet écrivain cynique lui ressemble un tant soi peu, elle a un don, celui de faire du bien aux gens, même si elle a la parole facile et ne filtre pas ces dernières. Elle est douce de l’extérieur, mais ne se laisse ni abattre ni marcher sur les pieds.
Lucas Blade, est écrivain de thrillers. Depuis trois ans, il broie du noir, pleurant son amour perdu. D’un cynisme sans faille, il ne veut pas faire à nouveau confiance aux gens, ne peut plus croire en l’amour, et pourtant, Mitzy, à son insu, va lui faire ouvrir les yeux. Il mettra du temps à s’en rendre compte, mais Eva apporte la lumière. Par moments, on a envie de le secouer, puis quand il réussit à ouvrir son cœur, on se rend compte que sous la surface, se cache un homme blessé et qu’il n’a pas envie de souffrir de nouveau.
Ces deux protagonistes sont un peu à l’opposé l’un de l’autre, mais ne dit-on pas que « les opposés s’attirent » ?

En bref : j’ai adoré ce livre. Embarqués dans la magie de Noël, on ne peut qu’être charmés. Une lecture « doudou » pleine de tendresse et de douceur. A lire de toute urgence sous un plaid accompagné d’un thé ou d’un bon chocolat chaud…!

Laisser un commentaire