Editions Addictives – 6 Décembre 2017
142 pages

Résumé :
Il est tout ce que je déteste, je suis tout ce qu’il s’interdit ! 
Neil et Mia ne se connaissent pas, mais ont tout pour se détester ! Leurs univers sont à l’opposé : il est rationnel, mais sait profiter des plaisirs de la vie, elle est accro aux tisanes détox, prend soin de ses chakras et son travail passe avant tout. Réunis par des amis communs pour une fête au bord de l’océan, ils n’ont qu’une envie : fuir ! Mais une tempête tropicale va les forcer à cohabiter quelques jours…

Mon avis :
Pour ce dernier volume, je vous laisse découvrir par vous-même, sans vous résumer ce dernier.

En finissant le cinquième épisode, j’avais vraiment hâte de découvrir le final, et l’auteur ne m’a pas déçue. L’intrigue, qui conserve son fil conducteur, est bien menée. Comme à chaque fois, je me suis laissé emporter par l’histoire, qui ici, nous apporte des réponses certes, mais également de nouveaux rebondissements. Le récit reste bien rythmé et, les touches humoristiques restent présentes.
La plume de Louise Valmont reste fluide et agréable à lire.

Je suis restée attachée aux personnages. Mia, depuis le début de son arrivée, n’a pas réellement eu la vie calme. Encore une fois, elle va devoir affronter plusieurs problèmes, et devra également faire face à ses camarades de vacances… Mais le changement a parfois du bon, elle s’en rendra compte, et même si son style de vie s’en trouve chamboulé, elle n’en ressortira que plus forte et surtout heureuse..
Neil, reste fidèle à lui-même, toutefois, il nous réserve encore pas mal de surprises…
Les protagonistes secondaires restent un tant soit peu intéressants, d’autres sont énervants au possible.

En bref : j’ai adoré ce final. Difficile d’en dire plus sans risquer de dévoiler la finalité de l’histoire. Ce qui est certain, c’est que Louise Valmont m’aura fait passer de très bons moments avec cette série en six épisodes, riche en rebondissements et pleine d’humour. Si vous ne l’avez pas découverte encore, je vous conseille de le faire !

Laisser un commentaire