City Editions (Collection Eden) – 22 Novembre 2017
384 pages

Résumé :
Sauvage, excessif et sans inhibitions  : Lance Romero, l’un des plus célèbres joueurs de l’équipe nationale de hockey, traîne une mauvaise réputation. Avec l’adversaire, comme avec les femmes, il fonce tête baissée et ne fait pas de sentiments. Seul compte le plaisir des corps qui se heurtent.
Mais Lance n’a pas toujours été comme ça. Avant d’avoir le cœur brisé par une femme qui l’a manipulé et tourmenté, c’était un type correct et sensible. Quelqu’un qui ne pensait pas juste à se battre, à faire la fête et à aligner les conquêtes.
Lance n’est pas heureux de cette vie superficielle et tout le monde le déteste. Jusqu’au jour où une femme pas comme les autres surgit dans sa vie. Une femme qu’il désire plus que tout mais qu’il risque de faire terriblement souffrir…

Mon avis :
Lance Romero est très réputé, que ce soit comme joueur phare de la NHL ou de par son attitude de dragueur émérite. Pourtant, quand on creuse sous la surface, on s’aperçoit qu’il n’a pas toujours été comme ça, que son attitude n’est qu’une échappatoire. Quand, comme Poppy, on apprend à le connaître, c’est à un tout autre homme qu’on a affaire, et cet homme a envie de donner le meilleur de lui-même à cette femme, mais il a peur de ne pas être à la hauteur et de faire souffrir la jeune femme comme lui a souffert…

J’avais été quelque peu déçue par le précédent titre de la série, mais je n’ai pu résister à découvrir celui-ci, car Lance m’intriguait quelque peu depuis le début. D’emblée, je me suis retrouvée embarqué dans l’histoire, qui nous tient en haleine. Le récit, à deux voix, est bien rythmé. Durant la lecture, il est difficile de rester insensible face à notre héros masculin qui n’est pas celui qu’il laisse paraître. Comprenez par là que les émotions sont bien présentes tout comme les rebondissements.
La plume d’Helena Hunting, comme à son habitude, reste fluide et agréable à lire.

Je me suis rapidement attachée aux personnages. Lance Romero, lequel je pensais qu’il n’était qu’un « queutard », m’a réellement touché. On se rend compte que c’est un homme qui a vécu sous la violence verbale et physique, a subi une perte durant l’enfance et pour finir, une relation toxique avec une femme. Au final, c’est un homme brisé qui se présente à nous. Quand il rencontre Poppy, des choses se passent et cela l’étonne lui-même. Petit à petit, il s’apaise à ses côtés et en vient à vouloir une relation comme ses confrères. Mais pour cela, il devra se mettre à nu et c’est là que la difficulté se pose, car son ex est encore dans les parages, n’ayant de cesse que de le harceler.
Poppy est une jeune femme qui est simple et qui ne fait pas de vague. Masseuse de métier, elle retrouvera Lance dans le cadre professionnel. Pour elle, c’est un peu en premier lieu la douche froide, car il ne lui est pas totalement inconnu. Petit à petit, les sentiments se feront grandissants, mais elle ne sait pas si elle peut compter sur lui, s’il peut être celui qu’elle pourra aimer. Toutefois, le choix ne se posera pas, les choses se feront d’elle-même et elle seule, saura apaiser cette montagne de muscles et cet homme brisé qu’est Lance. Elle est pleine de douceur, de détermination et a une belle force de caractère.
Nous retrouvons également de façon secondaire les protagonistes des tomes précédents, et il n’y a pas à dire, Violet est toujours autant barrée !

En bref : j’ai adoré cette lecture. Un tome qui nous tient en haleine et très fort émotionnellement !

Laisser un commentaire