Romance contemporaine

Forever You, saison 1 – Rose Becker

Editions Addictives – 7 Décembre 2017
587 pages

Résumé :
Je m’appelle Grace Adams, j’ai dix-sept ans et ma vie est empoisonnée par un secret. Je ne suis pas celle que je prétends. Je porte un masque en permanence, au lycée, avec mes amis, en famille. Je joue à être une autre, une fille que je ne suis pas. Jusqu’à Noam. Noam Hunter. Le beau brun ténébreux, rebelle et insolent, pour lequel toutes les filles du lycée craquent. Mais comment lui avouer qui je suis ? Comment tomber amoureuse quand on trompe tout le monde ? Je m’appelle Grace. Je suis une menteuse. Et je suis en danger. Non, en fait, nous le sommes tous…

Mon avis :
Grace, porte un masque en permanence et cache quelque chose de lourd qui pourrait lui coûter. Et si le corbeau se met à livrer des secrets concernant les élèves du lycée, elle n’en est pas au bout de ses peines. Dans un même temps, elle est la seule témoin à avoir aperçu Dean Hunter qui depuis, est porté disparu. Personne ne semble s’inquiéter de cette disparition douteuse, et avec Noam, le petit frère rebelle de ce dernier, elle se liera afin de trouver ce qui s’est passé réellement et découvrir la vérité. Toutefois, elle était loin de s’imaginer que Noam la percerait rapidement à jour et qu’elle tomberait amoureuse de ce garçon très différent de l’image qu’il veut donner !

Quand sort un titre de Rose Becker, je ne lis même pas le résumé. L’intrigue, dont l’univers nous entraîne dans un milieu sombre, est bien menée. L’histoire, qui nous tient en haleine au fil des pages, est riche en suspens, en rebondissements. Le roman est bien rythmé, quelque peu différent de ce que l’on a l’habitude de lire de cette auteure, on ne peut qu’aspirer à découvrir ce qu’il en est. Si j’ai bien apprécié ma lecture, à contrario, la romance et la relation qui évolue entre les deux protagonistes, ne m’a pas réellement convaincue, même si elle reste mignonne.
Comme à son habitude, la plume de Rose Becker est fluide, agréable à lire, conservant une petite touche humoristique.

Je ne me suis pas attachée aux personnages comme je l’aurais voulu. Grace Adams est une jeune fille de 17 ans qui ne pose aucun problème. Issue d’un milieu modeste, elle tait un secret face à ses amis lycéens, mais aussi dans sa famille. Elle aspire à entrer dans une école de stylisme et tend à faire ses preuves. Elle est déterminée et outre la « peur » qui la tenaille depuis l’arrivée du corbeau, elle n’en reste pas moins forte.
Noam Hunter, est le frère cadet de Dean, qui a été porté disparu. Issu d’un milieu aisé, il n’a pas eu une enfance facile, mais il ne le montre pas. D’une nature rebelle, il peut être autant insolent que charmant. Il est déterminé à trouver ce qui est arrivé à son frère coûte que coûte.
Si de prime abord, leur relation est assez tendue, ils en viennent à s’ouvrir l’un à l’autre et savent ce qu’ils cachent aux autres. Les sentiments viendront s’y greffer et malgré eux, ils ne pourront lutter contre ces derniers.

En bref : j’ai passé un bon moment avec ce livre. Si l’intrigue est prenante concernant le suspens qui demeure, je n’ai pas réellement été convaincue par la relation entre Noam et Grace. Malgré tout, je lirais la suite, car en refermant ce tome, je reste sur ma faim et les questions que je me pose restent en suspens.

Laisser un commentaire