Editions Harper Collins (&H) – 10 Janvier 2018
320 pages

Résumé :
Seules les histoires d’amour qui peuvent nous blesser méritent d’être vécues
Ne rien attendre de personne et contrôler chaque aspect de sa vie, c’est le seul moyen que Carli a trouvé de se protéger. Alors oui, ça veut dire laisser la peur guider ses choix, mais dans un monde où elle n’a jamais réussi à s’intégrer en tant que malentendante, ça veut surtout dire survivre, tout simplement. Mais ça, c’était avant de rencontrer Reed, avec son charme à couper le souffle et sa façon intense de la regarder… Désormais, survivre ne suffit plus. Carli veut vivre. Seulement elle n’a jamais eu aussi peur de sa vie. Car prendre le risque de vivre, c’est aussi prendre celui de tout perdre… y compris Reed.

Mon avis :
Jusqu’à présent Carli vivait sa vie en se contrôlant et en se fondant dans la masse. Jusqu’au jour, lors d’un cours à l’université, elle rencontre Reed, qui l’attire immédiatement. Petit à petit, leur relation se développe et que ce soit d’un côté ou de l’autre, la peur les tenaille. Ils sont certes différents, mais ils ont le droit d’aimer comme tout le monde.

J’avais plus ou moins lu le résumé, mais la couverture m’a attiré l’oeil de suite. L’intrigue, dont la thématique abordée est vraiment originale, est bien menée. Dès la première page, je me suis laissée captiver par l’histoire qui, même si on sait d’ores et déjà où la chute va aboutir, nous tient en haleine. Le récit est très bien rythmé, les émotions ont une présence constante tout au long de la lecture.
La plume de Laura Brown, que je découvre, est fluide et très agréable à lire.

Je me suis attachée très rapidement aux personnages. Ils ont tous deux, un côté qui m’a touché. Carli est malentendante depuis l’âge de 4 ans. Elle a toujours été plus ou moins mise de côté, et au lieu de réellement vivre, elle survit. Elle cache son problème, reste dans son coin et ne se mêle pas aux autres. Il aura fallu que Reed se mette sur son chemin pour qu’enfin, elle s’accepte petit à petit. Mais les choses ne se feront pas sans heurt, et même si elle a peur, elle finira par s’ouvrir et s’affirmer. Elle apprendra également que dans le passé des choses se sont passées et qui ont fait que…
Reed est professeur, et également étudiant. Lui, à contrario de Carli, est sourd, et cela de naissance. Pourtant, il vit pleinement sa vie, entouré de sa mère et de ses amis. Le poids qui lui pèse est la trahison à la fois de son ex petite amie, mais également la perte de son père. Il ne veut plus aimer, pour lui, ce mot est signe de douleur, de souffrance. Carli, lui redonnera l’envie de ressentir des sentiments, lui redonnera le sourire, et bien que parfois, tout ne se déroulera pas comme il l’entend, il sera plus serein et moins réfractaire à exprimer ce qu’il ressent que ce soit en amour ou non, mais également à en savoir plus sur son passé.
J’ai beaucoup apprécié les protagonistes secondaires, principalement les amis de Reed.

En bref : j’ai adoré ma lecture. Une romance qui sort des sentiers battus de par la thématique abordée. L’histoire est addictive et les personnages sont très attachants. Difficile de lâcher le livre une fois commencé. Un vrai coup de cœur !

Laisser un commentaire