Chroniques·Romance contemporaine

Le goût des tes lèvres – Emilie Collins

Editions JC Lattès (Collection &moi) – 13 Décembre 2017
63 pages

Résumé :
À l’approche de Noël, la pâtisserie Les Délices d’Ève se prépare à la saison des fêtes. Entre deux essais de nouvelles recettes, Claude n’attend qu’une chose, que la jolie Julie vienne déguster son dessert préféré. S’il a terriblement envie de mieux la connaître, encore faut-il qu’il ose enfin franchir le pas…
Avec toujours autant de gourmandise et de nouvelles rencontres savoureuses, retrouvez les personnages et l’univers d’Emilie Collins dans ce spin-off des Délices d’Ève !

Mon avis :
Chaque semaine, Julie avait pour habitude de venir prendre son thé et sa petite pâtisserie chaque vendredi aux Délices d’Eve. Petit à petit, la jeune femme avait noué une amitié avec Eve, bien évidemment, mais aussi avec Claude. Ce dernier est longtemps resté à distance, mais maintenant, il souhaiterait tenter sa chance…

J’avais envie d’une petite lecture rapide et c’est pourquoi, je me suis lancée dans cette nouvelle offerte, spin off du roman « Les délices d’Eve ». L’intrigue, qui n’a en soi rien d’original, est bien menée. Dès la première ligne, l’auteure m’a embarqué dans l’histoire et je n’en décroché qu’à la fin. Certes, le format est court, mais le tout est bien rythmé, plein de tendresse. C’est mignon, tout léger, de quoi passer un très bon moment en compagnie des protagonistes.
La plume d’Emilie Collins est très fluide, vraiment agréable à lire.

Je me suis attachée immédiatement aux personnages. Julie est une jeune femme qui travaille comme secrétaire médicale. En couple, il semblerait qu’elle soit heureuse, mais ce n’est pas vraiment le cas. Elle l’aime, enfin, elle le croit, car, au final, elle n’est pas vraiment épanouie, et ses visites hebdomadaires chez Eve finissent par le lui faire comprendre, surtout Claude, le pâtissier.
Claude, de son côté attend chaque semaine l’arrivée de la jeune femme. Depuis tout ce temps, il n’ose pas à lui avouer quels sentiments elle lui inspire. A force, et voyant que cette dernière s’est renfermée sur elle et ne s’accepte pas telle qu’elle est, il finira par se lancer.
On retrouve Eve de façon secondaire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Malgré le format court, l’histoire est bien ficelée, toute mignonne, légère, pleine de tendresse. Encore une fois, Emilie Collins m’a ravie avec ce spin-off !


→ Ma chronique : Les délices d’Eve

Laisser un commentaire