Chroniques·Romance contemporaine

Love challenge – Lisa Rey

Editions Addictives – 22 Février 2018
476 pages

Résumé :
Mila Austin vit à New York, des rêves plein la tête. Un prestigieux journal lui offre une chance de rejoindre son équipe, à une seule condition : fouiller dans le douloureux passé du célèbre écrivain Easton Alpert. Problème n°1 : Easton cache très bien ses secrets. Vraiment très bien. Problème n°2 : Les secrets d’Easton pourraient se révéler dangereux. Extrêmement dangereux. Problème n°3 : Easton est très attirant. Terriblement, excessivement, profondément attirant. Comment enquêter sur Easton sans le trahir ? Comment oublier les nuits torrides et les matins tendres ? Mila et Easton n’ont pas le choix : affronter ensemble le destin, ou se perdre tous les deux.

Mon avis :
Mila Austin travaille pour le courrier du cœur au sein d’un magazine féminin. Son but : devenir journaliste au sein d’une grande rédaction. Quand le New York Times lui offre une opportunité, elle va devoir sortir le grand jeu et trouver un sujet qui détonne. Quand elle trouve son thème, elle se rend compte que tout ne sera pas si aisé. D’une part, car cela concerne Easton Alpert, l’écrivain sexy qui l’attire plus que de raison, et d’autre part, car tout secret enfoui, n’est pas bon à déterrer. Elle devra faire preuve de perspicacité pour mener à bien son enquête, car cela ne sera pas sans péril, ni pour sa carrière, ni pour sa relation avec Easton.

J’ai bien accroché au résumé qui me semblait prometteur. L’intrigue, avec une romance qui est certes simpliste, est bien menée, bien ficelée. Dans un premier temps, on commençant ma lecture, je m’attendais plus ou moins à une romance sur le ton de l’humour, mais très vite, les choses ont évolué, tendant secondairement, vers le côté de l’investigation. Le ton est donné, l’histoire en devient captivante, me tenant en haleine. Le récit est très bien rythmé, on ne s’ennuie à aucun moment, même si tout au long de ma lecture, j’ai eu quelques doutes quant à la révélation finale. On y retrouve l’essentiel : la romance, qui comme je l’ai dit plus haut, reste assez cousue de fil blanc et simple, mais aussi une pointe d’humour, du suspens, des rebondissements. Les émotions, quant à elles, je les ai trouvées soit absente soit trop poussées, mais cela n’a en rien gâché ma lecture.

Je me suis attachée aux personnages et plus particulièrement à Mila. Cette jeune femme est une grand rêveuse. Elle veut évoluer dans sa carrière, et souhaite devenir journaliste dans un grand quotidien. Quand elle rencontre Easton, elle était loin d’imaginer que son sujet d’article serait lié de très près à celui qui l’attire comme un aimant. Elle va devoir jongler entre les deux, et l’honnêteté sera primordiale si elle ne veut pas le perdre. Tout ne sera certes pas facile entre eux, notamment quand Mme la maire s’y met.. Mila est un peu gauche par moments, mais elle a un caractère déterminé, et elle veut aller au bout des choses, même si par la suite, elle reconsidérera ses choix futurs et se tournera vers une autre vie…
Easton Alpert est un écrivain reconnu. Avec ses airs de Bradley Cooper, on ne peut que le trouver sexy, tout comme Mila. Pourtant, il a des secrets de famille bien enfouis, qu’il ne fait pas bon de vouloir remettre au goût du jour. Si de prime abord, sa relation avec Mila s’annonce tranquille, très vite, les choses vont se compliquer. Il devra dès lors lui faire confiance, même si ce qu’il apprend ne lui convient pas toujours et qu’il pense qu’elle fabule un peu trop. La trahison ne vient pas de la personne qu’il croit, mais elle est à portée de main…
Les protagonistes secondaires sont également intéressants, chacun à leur façon apportent un petit plus à l’histoire.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Malgré une romance qui reste cousue de fil blanc, l’auteure nous tient en haleine de par son intrigue secondaire, riche en suspens et rebondissements !

Laisser un commentaire