Editions Elixyria – 16 Février 2018
296 pages

Résumé :
Objectif numéro 1 : Maigrir.
Objectif numéro 2 : Oublier les hommes qui l’ont fait souffrir.
Objectif numéro 3 : Vivre un conte de fées.

Après de nombreuses désillusions sentimentales, Lucie compte bien se reprendre en main. À bientôt vingt-cinq ans, elle est toujours célibataire et rêve secrètement du prince charmant.
Un jour, son amie Céline tombe sur un article un peu spécial. Un milliardaire fait une étonnante proposition aux femmes du monde entier : en échange d’un don pour son association, il offrira à l’une d’elles un week-end à New York en sa compagnie.
À contrecœur, poussée par son amie, Lucie se résout à participer à ce jeu qu’elle trouve stupide.
Ainsi va débuter la plus incroyable des histoires. Mais que cherche à obtenir le riche, charismatique et mystérieux Henry Davin ? Et jusqu’où un simple don peut-il vous mener ?

Mon avis :
Durant de nombreuses années, Lucie a subi des brimades voire des violences de la part de ses camarades. A l’heure actuelle, elle a bien changé et ne compte plus se laisser faire. Quand Henry Davin poste une annonce sur internet, l’idée de faire un don contre un dîner avec lui le soir du réveillon de Nouvel An, elle y répond sans réellement y croire. Elle ajoute même dans son message, une répartie qui devrait le tenir à distance. Pourtant, c’est par cela, qu’il la choisira elle et non pas une autre. Si ce milliardaire a des idées préconçues sur le déroulement du séjour et du dîner, il va vite se sentir déstabilisé. Lui, tout comme elle, ont trop longtemps fermé leur cœur et vont devoir à se faire confiance, car le destin ne les a pas mis sur la route sans raisons…

Un résumé prometteur et une couverture plus qu’alléchante. L’intrigue, ayant une thématique, un tant soi peu originale, est bien menée. En commençant ma lecture, j’ai vraiment été emballée par l’histoire, qui est addictive. Malheureusement, assez rapidement, et ce, malgré les nombreux rebondissements présents, j’ai trouvé que tout était trop simple, que les émotions manquaient d’intensité. Cependant, le récit reste bien rythmé et la lecture, agréable.

Je me suis attachée aux personnages. Lucie est une jeune femme de 25 ans, aide soignante de métier, vouée à celui-ci. Depuis l’enfance, elle a été victime de harcèlement scolaire, qu’il soit verbal ou physique, et c’est, durant ses années de lycée qu’elle a décidé de se reprendre en main et changer. Aujourd’hui, elle n’est plus la fille en surpoids, mais elle garde en elle, ces stigmates du passé et ses histoires ratées. Certes, Henry est beau comme un Dieu, mais elle ne compte pas de laisser berner. Pour elle, New-York est un rêve, et elle compte bien le vivre, même si elle se trompe sur le compte du milliardaire sexy. Elle a un caractère bien affirmé, malgré ses faiblesses et sa très grande part de sensibilité.
Henry Davin est milliardaire. En lançant cette idée de don, il ne pensait à aucun moment qu’il « retomberait dans le piège de l’amour ». Pour lui, ce petit interlude n’en serait qu’un parmi tant d’autres. Encore sous le poids d’une histoire douloureuse, il était bien décidé à ne pas s’attacher. Mais quand il rencontre Lucie, celle-ci le transforme comme si Cupidon l’avait frappé en plein cœur. Il devra alors se dévoiler afin qu’elle puisse lui faire confiance.
J’ai également beaucoup aimé le personnage de Matthew, qui apporte une touche de « couleur » dans le roman.

En bref : j’ai passé un bon moment avec ce livre. L’histoire est addictive, mais reste trop simple et trop rapide, manquant d’intensité au niveau des émotions. Malgré tout, la lecture est très sympathique et agréable.

0 comments on Game Lover : Un milliardaire à tout prix – Ilana Lemmansky

  1. Le résumé est prometteur comme tu dis, mais tu as aussi cité que l’histoire est trop simple et trop rapide. C’est vraiment dommage, parce que j’aurais bien voulu lire ce livre qui par son résumé m’a tout de suite tapé dans l’œil. Mais je déteste quand une histoire est trop simple et que tout va trop vite, je me lasse vite après.

Laisser un commentaire