Chroniques·Romance contemporaine

Extrême lover – Chloe Wilkox

Editions Addictives – 21 Février 2019
764 pages

Résumé :
Le plus attirant des interdits
Bad boy tatoué et skateur professionnel, Aaron vit à cent à l’heure et ne s’attache à personne. C’est trop dangereux. Ce qu’il veut, c’est vivre le moment présent. S’amuser, coucher avec les plus belles filles et, quand son heure sonnera, partir sans regrets, mais surtout sans personne à regretter. Il suffit d’une fête pour que tout bascule. Étudiante en première année de droit, Kim a tout de la fille parfaite : sérieuse, déterminée, en couple depuis des années… Aaron n’aurait jamais dû la croiser, encore moins être séduit. Mais un bad boy ne refuse jamais un défi.
Il ne regrettera rien… sauf elle.

Mon avis :
Etudiante en droit à Berkeley, Kim vit somme toute comme une étudiante normale. Alors qu’elle se rend à une soirée avec sa coturne, elle croise le chemin d’Aaron Heller, skateur professionnel. Entre eux, l’attirance est indéniable. Elle est déjà en couple et Aaron, lui ne cherche pas de relation suivie, il vit sa vie comme il l’entend. Pourtant, il ne résiste pas à cette crinière rousse, et il est prêt à tout, car jamais, il n’a autant désiré quelqu’un qu’elle…

Difficile de résister à un nouveau roman de Chloé Wilkox, et là, on peut dire que j’en ai eu une belle part avec ce roman, qui est, il faut le dire un sacré pavé. L’intrigue est originale de par les thématiques abordées, et elle est bien menée. D’emblée, je me suis laissé porter par l’histoire qui nous tient en haleine tout au long du récit, même si par moments, j’y ai décelé quelques petites longueurs (concernant les scènes érotiques). Un récit qui se veut bien rythmé, addictif, quelque peu énigmatique et riche en rebondissements, . Côté émotionnel, on ne peut pas ne rien ressentir.

Kim Abbott est une jeune étudiante de dix-huit ans, arrivée à Berkeley pour poursuivre ses études de droit. On la voit studieuse, une fille somme toute banale. Au final, il n’en est rien, car petit à petit, on apprend à la connaître plus amplement, et sous son caractère de feu, se cache une jeune femme brisée, meurtrie par un secret. Malgré tout, on sent que c’est une battante, et elle qui accorde un peu trop naïvement sa confiance va se rendre compte que beaucoup se sont joué d’elle. Avec Aaron, c’est un peu le jeu du « suis-moi, je te fuis », mais elle aura beau vouloir baisser les bras, il reviendra à la charge. Elle aura des choix à faire certes, souffrira, cependant, le jeu en vaut la chandelle !
Aaron Heller dit « Hell », est skateur professionnel. Ce dernier vit sa vie comme il l’entend, aime prendre des risques et surtout, ne veut pas s’attacher. Quand il rencontre Kim, sa vie va changer littéralement, car lui qui garde enfoui des blessures du passé, va se retrouver en proie à de nouvelles sensations, et également à éprouver des sentiments. Il recule de trois pas alors qu’il avance de deux, il fera des erreurs, mais on voit surtout qu’il est très protecteur envers sa famille et ses meilleurs amis. Un personnage quelque peu lunatique, impulsif, mais tout comme avec Kim, on ne peut que s’attacher à lui.
Les protagonistes secondaires, sont tout aussi intéressants. A leur façon, chacun apporte sa petite contribution à l’histoire.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire bien rythmée, addictive et riche en rebondissements. Malgré les quelques longueurs que j’ai pu ressentir à certains moments, Chloé Wilkox m’a de nouveau conquise avec ce roman !

Laisser un commentaire