Chroniques·Erotique·Romance contemporaine

My dominant boss, apprends-moi – Chloe Wilkox

Editions Addictives (Luv) – 3 Avril 2019
370 pages

Résumé :
L’extase a ses raisons que le cœur ignore…

Lorsque l’agence d’hôtesses qui l’emploie fait signer à Lake un contrat de confidentialité avant de l’envoyer arroser des plantes dans une splendide townhouse, celle-ci hésite entre hilarité et consternation.
Mais quand elle découvre que cette demeure est celle de Jarden Pearson, elle reste sans voix. Le jeune milliardaire, à la tête d’un empire high-tech qu’il a lui-même fondé quand il n’avait que 22 ans, a une réputation sulfureuse, controversée…
Et quand Lake casse un objet d’art de sa précieuse collection, tout bascule. Elle a une dette envers lui, un contrat à honorer, aussi sensuel qu’inquiétant.
Lake est entraînée dans un monde qui la dépasse, un monde qui va la changer : un monde de plaisir, de cruauté, de raffinement et de dangers.
Car Jarden porte un masque et, à trop vouloir percer ses secrets, Lake pourrait bien causer leur perte à tous les deux…

Mon avis :
Lake, étudiante en arts, se doit de travailler afin de subvenir à ses besoins. Quand elle est missionnée par l’agence qui l’emploie pour arroser des plantes, elle ne savait pas à qui elle avoir à faire. Une surprise pour elle, quand elle se rend compte que son boss n’est autre que Jarden Pearson, un richissime génie de l’informatique. Suite à une mésaventure de sa part, elle va être entraînée un peu malgré elle dans un monde dont elle ignore les codes. Malgré l’attirance qui demeure entre ces deux êtres, Jarden ne peut se laisser dominer, quant à elle, elle n’est pas prête non plus à s’assujettir. Entre sentiments, secrets, danger, leur monde peut basculer à tout moment…

Difficile de résister à la plume de Chloé Wilkox, et c’est pour cette raison que je me suis quelque peu jetée sur son dernier roman. L’intrigue, dont l’univers a certes, déjà été exploré à de maintes reprises, est bien menée. D’emblée, je me suis laissée captiver par l’histoire qui, de par ses nombreux rebondissements nous tient en haleine. Un récit qui se veut bien rythmé, ponctué par tout un panel émotionnel.

Je me suis très vite attachée aux personnages. Lake est une jeune étudiante qui est sur le point d’obtenir son diplôme d’art. Afin de payer ses factures, elle se doit de trouver un job d’appoint et, le dernier en date est d’arroser les plantes chez un richissime particulier. Quand elle découvre qui est le propriétaire de la Townhouse, elle est surprise. Jour après jour, elle se prend à être attiré par ce dernier, et même, à ressentir plus que cela pour lui. Pourtant, il aura beau la repousser, lui montrer quel être abject, il peut être, elle ne peut s’en défaire. Elle est courageuse, talentueuse et a un caractère très fort.
Jarden Pearson est un génie de l’informatique. Très riche, il obtient tout ce qu’il désire quand il le désire. C’est un dominant. Mais sous cet aspect de son identité, se cache un homme qui a été manipulé par le passé. Depuis, il a besoin de codes, de barrières afin de ne pas laisser exploser sa « véritable » personnalité, celle qu’il décrit comme une tare. C’est ce qu’il pense, car petit à petit, et ce, grâce à Lake, il va se rendre compte qu’il n’est pas comme il le pense et que lui aussi a le droit au bonheur, aux sentiments.
J’ai beaucoup aimé également les protagonistes secondaires (sauf un) qui, à leur façon apportent leur petite touche personnelle à l’histoire.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Chloe Wilkox nous livre une romance évoluant dans les sphères du BDSM, mais pas seulement. L’histoire, riche en rebondissements et en suspens, m’a tenu captive jusqu’à la fin tout en me faisant passer par diverses émotions !

Laisser un commentaire