Chroniques·Romance contemporaine

Indompté – Ana K. Anderson

Editions Addictives (Luv) – 4 avril 2019
676 pages

Résumé :
Biker, sexy, irrésistible… indomptable !
Quand elle découvre sa meilleure amie sauvagement assassinée, Olivia quitte tout et part sur les traces du passé de la jeune femme, bien décidée à savoir qui a commis un tel crime. Ses recherches la conduisent à Colorado Source, où elle rencontre Rock, le chef des bikers et protecteur de la ville. Elle est rapidement séduite mais comprend trop tard qu’il lui a tendu un piège. Rock est charmant, sexy, irrésistible… indomptable ! Olivia n’avait pas prévu de tomber amoureuse. Surtout pas au moment où sa vie est en danger… Pour connaître la vérité, elle risque de devoir affronter l’homme dont elle est éprise. Entre l’aimer et le détester, Olivia a-t-elle vraiment le choix ?

Mon avis :
Après avoir découvert sa meilleure amie sauvagement assassinée, Olivia qui n’a plus personne, prend la direction de Colorado Source, bien décidée à découvrir qui a bien pu commettre cette horreur. Sur place, elle fait la connaissance de Rock et son clan, qui en viennent à lui offrir leur protection, comme à tous leurs habitants. Si leurs joutes verbales en amusent certains, entre eux, le désir est bien présent, mais Rock n’a pas pour habitude d’entrer dans quelconque relation sentimentale. Même si Liv le sait, elle ne peut s’empêcher de tomber amoureuse de cet indompté si sexy… Entre secrets, danger, l’amour y a-t-il sa place ?

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, et comme depuis un petit moment maintenant, j’apprécie l’univers des bikers, ce fut l’occasion de le découvrir. J’appréhendais quelque peu ma lecture du fait du grand nombre de pages, et bien, je me suis littéralement fourvoyée, car dès que je me suis plongée dans l’intrigue, j’ai eu beaucoup de mal à quitter mon livre. Dès le début, je me suis imprégnée de l’histoire, qui est, ne le cachons pas très addictive et nous tient en haleine au fil des pages. Le récit est bien rythmé, ponctué de notes humoristiques. On y retrouve également du suspens, des rebondissements et beaucoup d’émotions.

Les personnages sont attachants. Olivia est une jeune femme dont la vie parisienne se résumait à son travail de financière et son amie Moïra. Dès lors que cette dernière fut sauvagement assassinée, elle n’avait plus rien qui la retenait ici. Sur place, elle sera accueillie par Max, un des membres du clan des Evil’s Heats, mais c’est surtout Rock, leur meneur qui attire son attention. Si dans un premier temps, elle le compare à Godzilla, en le côtoyant, elle se rend compte que ce dernier a sous ses airs bourrus, un cœur tendre. Elle a un sacré caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il faut dire qu’elle a beaucoup souffert de par le passé et que ce dernier la poursuite encore actuellement, mais c’est une battante, une véritable guerrière.
Rock est donc le meneur du clan de Colorado Source. Ce dernier si sexy, soit-il, est un véritable indompté. Pour lui, les femmes, c’est juste question d’un soir ou deux, mais rien de suivi. Pourtant, l’arrivée de Liv dans sa vie, va lui faire reconsidérer les choses et au fil du temps, il s’apercevra malgré lui qu’il a la jeune femme dans la peau. Véritable roc, il a sous cet air un cœur qui bat et sait faire montre de tendresse et d’amour. A contrario, il ne faut pas le chercher, car lui aussi de son côté est un vrai guerrier.
Concernant les protagonistes secondaires, ces derniers restent intéressants. Bien intégrés à l’histoire, j’ai beaucoup aimé les découvrir, même si, concernant l’un d’eux, je l’ai immédiatement classé dans la catégorie « détestable ».

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Si avant de commencer ma lecture, on m’avait dit que je m’avalerais littéralement ces 676 pages, je ne l’aurais pas cru. Ana K. Anderson nous livre une très belle histoire teintée de suspens riche en rebondissements, mais c’est aussi un concentré d’émotions. Une seule chose à dire : c’est une petite pépite, foncez si ce n’est pas déjà fait !

Laisser un commentaire