Chroniques·Romance contemporaine

Devious ride – Ana Scott

Editions Addictives (Luv) – 3 Mai 2019
462 pages

Résumé :
La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.
Kate est sœur et fille de bikers. Elle connaît par cœur cet univers de violence, de sexe facile et d’alcool, les codes et les interdits.
Et jamais elle ne tombera amoureuse d’un membre des OutlawRiders !
Sauf que Kurt, génie informatique du gang, sombre et secret, est déterminé à la faire céder.
Elle le fuit, il la suivra jusqu’au bout du monde. Et elle a beau protester, elle le désire autant qu’elle le repousse…

Mon avis :
Kate n’arrive pas se fixer dans une relation et pour cause, elle n’a que Kurt en tête depuis quelques mois. Ce dernier, membre des Black Angels, n’a pas pour habitude d’avoir une fille en tête et pourtant, c’est le cas depuis cette fameuse soirée.. Mais si lui ne veut pas avouer ce qu’il ressent, elle de son côté ne veut certainement pas lui céder, même si elle le désire. Elle a beau prendre la fuite, il est prêt à tout pour l’avoir !

Plus besoin maintenant de présenter l’auteure ni le fait que dès qu’un nouvel opus voit le jour, je saute dessus, même si celui-ci est le dernier, malheureusement. L’intrigue, comme à son accoutumée, est bien menée. D’emblée, je me suis de nouveau laissée porter par l’histoire qui est captivante et intense, que ce soit, aussi bien en émotions, qu’en rebondissements.

Les personnages sont attachants, difficile de ne pas être touchée. Kate Miller est la sœur de Charlie, un des membres des Black Angels (cf. tome 4). Issue de ce monde, elle a perdu son premier amour, son père et tout récemment sa mère à cause de cet univers. Pour elle, pas question de tomber sous le charme d’un biker, tout comme sa meilleure amie June. Pourtant, il y a quelques mois, elle a croisé le chemin de Kurt, le génie informatique du club. Depuis, personne ne lui arrive à la cheville et la bévue de ce dernier, la pousse encore plus amplement à le fuir. Elle aura beau le repousser, lui échapper, elle ne pourra nier qu’elle éprouve de forts sentiments à son égard. Un moment de tentation, mais elle sait qu’il est déjà trop tard. Outre cela, on voit que c’est une femme qui a une belle force de caractère, que c’est une battante et qu’elle a la répartie facile, et d’un autre côté, elle est sensible.
Curtis Evans, alias Kurt, est le génie informatique du club. Comme ses frères, il se contente des brebis, ne cherchant pas à s’engager durablement. Torturé de par son passé, il en garde les stigmates et reste assez secret. Seulement, Kate changera la donne, car petit à petit, elle réussira a percer la carapace qu’il a érigé autour de son cœur. Même s’il cherche à le nier, il ne pourra que la poursuivre, car il est déterminé, et même si dans un premier temps, pour lui ce n’est qu’histoire de passer un bon moment, il n’est pas dupe. C’est un homme plein de ressources, qui cherche à exorciser ses démons du passé, et grâce à Kate, il va y arriver.
J’ai également aimé retrouver les protagonistes secondaires que l’on a pu rencontrer précédemment, mais également faire connaissance avec le frère de Kurt, qui m’a assez faire sourire, je l’avoue.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire captivante, riche en rebondissements et intense émotionnellement. Ce cinquième opus signe malheureusement la fin de la saga, mais pas seulement… Et je vous l’avoue, je suis triste de quitter cet univers !


Les tomes précédents :

 

Laisser un commentaire