Chroniques·Romance contemporaine

Savage rider – Lil Evans

Editions Addictives – 25 Avril 2019
372 pages

Résumé :
Du chaos à l’amour, il n’y a qu un pas.
Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami, Soren. Le jour où un groupe de motards s’installe en face de chez elle, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Indy. Aussi dangereux que mystérieux, Indy la trouble autant qu’il l’agace… et il est déterminé à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants.
Séduction, trahison, désir…

Mon avis :
Installée dans sa maison depuis quelques années maintenant, Ebony n’est pas prête à se laisser marcher sur les pieds par ses nouveaux voisins. Quand elle rencontre Ax, le chef de gang et son bras droit, Indy, elle n’est non pas intimidée par le premier, mais plutôt charmée par le second. Petit à petit, ils feront connaissance, malgré leur aura dangereuse et mystérieuse. Soren, son voisin et meilleur ami, n’a pas confiance en eux, et il lui fait savoir. Mais quand la jeune femme reçoit d’étranges poèmes anonymes, les deux bikers ne se font pas priés pour la protéger quitte à la rendre à moitié folle…

En voyant passer ce titre avec simplement le mot « rider » noté dessus, je n’ai pas cherché plus amplement à savoir de quoi il en retournait, d’ailleurs, pour une fois, j’ai occulté le résumé. L’intrigue se veut originale et, même si je me doutais de certaines choses, elle est très bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissée happer par l’histoire qui m’a tenue en haleine tout du long. Le récit est très bien rythmé, on n’y dénote aucune pointe d’ennui ni de lenteur, au contraire, tout s’enchaîne. On y retrouve de l’humour, des rebondissements et de l’émotion, car oui, il ne faut pas se leurrer, Lil Evans, ne nous a pas épargné de ce côté-ci.

Je me suis rapidement attachée aux personnages.
Ebony est une jeune femme qui vit seule dans sa maison depuis des années. Elle partage son temps entre Soren, son meilleur ami qui est également son voisin et son travail de critique littéraire, qu’elle exerce la plupart du temps depuis chez elle. Elle est forte, déterminée et a la répartie facile. C’est une jeune femme, malgré le fait qu’elle se retrouve brisée qui a une belle force de caractère.
Ax (Aksel) est le chef du gang qui a emménagé aux côtés de la belle blonde. Ce dernier est empreint de dangerosité, mais ce n’est qu’une façade, car même s’il l’est, il est vraiment touchant. Il peut se montrer vraiment sympathique quand il le veut. A noter tout de même que par moments, on a juste envie de le secouer, et cela, Ebony ne se gêne pas pour le faire. Il pense avoir des sentiments amoureux pour la jeune femme, mais il se trompe, il en a, certes, cependant pas comme il le pense.
Indy (Indiana) est le second d’Ax. Ce dernier fait partie du gang contre sa volonté, car il possède un fort esprit de protection envers ceux qui lui sont chers. Au fil des jours, on le découvre, et une chose est certaine, c’est que la charmante voisine de son chef ne le laisse pas indifférent. Il a souffert de par le passé, et risque de nouveau de souffrir, mais pour lui, cela en vaut la peine.
Concernant Soren, je ne dirais pas grand chose, si ce n’est que ce dernier n’a pas fait chanceler mon petit cœur, comme les autres. J’ai eu un pressentiment le concernant, et il fut le bon….

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire riche en rebondissements et pleine d’émotions, dans un univers de bikers avec une héroïne qui n’a pas froid aux yeux ! J’ai pu voir qu’un spin-off était déjà disponible en numérique, et j’avoue, il me tente beaucoup lui aussi…

Un commentaire sur “Savage rider – Lil Evans

Laisser un commentaire