Chroniques·Comédie romantique

Quand l’amour s’en mail – Tamara Balliana

Montlake romance – 7 Mai 2019
286 pages

Résumé :
Quand sa meilleure amie lui demande d’être son témoin de mariage, Solène est aux anges et décide de lui organiser un enterrement de vie de jeune fille dont elle se souviendra ! Pour cela, elle écrit à Léonie, surnommée « Léo », la sœur de la future mariée… Mais à cause d’une erreur de destinataire, c’est Léo, architecte parisien et homonyme de Léonie, qui lui répond !
Débute alors une correspondance qui devient de plus en plus personnelle à mesure que les jeunes gens se découvrent l’un l’autre. Mais quand Léo propose à Solène de se rencontrer enfin, elle refuse catégoriquement. Bien décidé à connaître le visage de sa mystérieuse amie virtuelle, Léo s’obstine… Solène lui cacherait-elle quelque chose ? La complicité qu’ils ont développée derrière leurs écrans résistera-t-elle à l’épreuve du réel ?

Mon avis :
Solène est plus que ravie d’organiser l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie, quoi de plus normal, quand cette dernière vous demande d’être son témoin à son mariage ? Pour coordonner tout cela, elle décide de prendre contact avec Léonie « Léo », la sœur de Laëtitia, vivant à Paris. Et quelle ne sera pas sa surprise quand une réponse lui provient d’un homonyme.
S’ensuit, dès lors, toute une série de correspondance entre Léo et Solène, mais la jeune femme refuse toute rencontre. Désireux d’en savoir davantage sur elle et surtout de la voir en chair et en os, Léo n’a pas dit son dernier mot. Que cache Solène ? Leur rencontre ne risquerait-elle pas de gâcher leur amitié virtuelle ?

Je ne connaissais l’auteure que de nom, et ce roman fut l’occasion de découvrir sa plume. L’intrigue ici, doit son originalité à l’une des caractéristiques des personnages. Dès les premières pages, je me suis laissée prendre au jeu de l’histoire qui, il faut le dire, est très addictive. Le récit se veut bien rythmé, riche en rebondissements. Si légèreté, humour et douceur sont de mise, le côté émotionnel, quant à lui est bien présent. Difficile de rester de marbre face à cela.

Les personnages sont attachants, touchants à leur façon. Solène est une jeune femme qui vit dans un petit village du Var. Auto-entrepreneur, elle ne sort que peu et partage son temps libre entre sa meilleure amie et sa famille. Quand on apprend à la connaître plus amplement, on se rend compte qu’elle cache quelque chose, pourtant, difficile dans un premier temps de savoir quoi, les suppositions de ma part, y ont été bon train. Côté relation amoureuse, chez elle, c’est le néant depuis des années, et grâce à Léo, elle en vient à éprouver de nouveau quelque chose qu’elle s’empresse de refréner. Elle se dévoilera petit à petit, et quand son secret est éventé, elle devra composer avec et faire confiance à ceux qui l’entourent, notamment à Léo. Malgré cela, c’est une femme forte, ayant un fort caractère et de la répartie.
Léo Fabre est architecte. Son quotidien se résume à son travail, son meilleur ami, et… cette nouvelle correspondance avec Solène. Au fil de leurs conversations, celui-ci en vient à éprouver le besoin de rencontrer son « amie virtuelle », mais la tâche ne sera pas facile. Il a bien pris en compte le refus de cette dernière, mais n’en reste pas moins déterminé. Petit à petit, on apprend également à le connaître, il a souffert dans le passé, et est très protecteur vis-à-vis de ceux qui l’entourent. Avec Solène, il s’y prendra peut-être mal, mais les faits sont là et il est bien décidé à lui prouver qu’elle se trompe sur leur histoire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une nouvelle plume que je découvre grâce à ce roman. Une romance certes légère et pleine d’humour, mais qui n’en est pas moins riche en émotions. Je pense que je lirais par la suite les autres romans de Tamara Balliana !

Laisser un commentaire