Chroniques·New Adult

Mon initiation – Louise Valmont

Editions Addictives – 7 Juin 2019
297 pages

Résumé :
Il a tout à lui apprendre.

Dès son premier jour à Columbia, Margo est déterminée à profiter de la vie étudiante. Les fêtes, les sororités avec sa meilleure amie, elle ne veut rien rater !
Et tant pis si Will, son grand frère trop protecteur, vit sur le campus, il ne l’empêchera pas de s’amuser ! D’ailleurs, en lui rendant visite, Margo tombe nez à nez avec son coloc…
Kay est sexy, moqueur, sensuel, le bad boy rebelle qu’elle devrait à tout prix éviter… Mais auquel elle est incapable de résister !
Même s’il bouleverse complètement son équilibre et tout ce qu’elle croyait savoir…

Mon avis :

Margo est bien décidée, aux côtés de son amie Alyssa, de profiter de tout ce que peut lui apporter l’université, en parallèle de ses études de médecine. C’est d’ailleurs en voulant rendre visite à son frère Will, qui vit sur le campus, qu’elle fera la connaissance de Kay, son colocataire.
Ce dernier, sexy en diable est catalogué comme un bad boy, d’ailleurs, son ainé, lui fait savoir qu’elle ne doit pas trop traîner en sa compagnie. Mais elle n’en a que cure, et au fil du temps, sa vie va s’en trouver chamboulée, mais pas seulement…

Je ne présente plus une fois de plus, Louise Valmont.. Et là, quand on m’a annoncé que son nouveau roman sortait en intégrale, je n’ai même pas cherché à lire la quatrième de couverture, j’ai foncé et, à peine reçu, il a été dévoré. L’intrigue, qui a une petite part d’originalité, est bien menée. D’emblée, je me suis laissé entraîner dans l’univers dépeint par l’auteure, et captiver par l’histoire qui m’a tenue en haleine, même si je me doutais fortement de la chute. Le récit se veut bien rythmé, riche en rebondissements, les émotions, quant à elles sont bien présentes, bien qu’elles ne soient pas aussi intenses que je l’aurais voulu.

Les personnages sont attachants. Margo est une jeune femme qui a sa ligne de conduite. Entrant à l’université, elle a envie de découvrir ce que cette dernière peut lui offrir outre les cours, et très vite, elle va voir que tout peut prendre un autre sens. Quand elle rencontre Kay, elle ne peut qu’être attirée, et même si par la suite, elle sait qu’il n’est pas pour elle, elle n’en a que cure. Grand bien lui fasse, même si sa vie ne défile pas comme sur du papier à musique, elle garde quand même le cap de ses études. C’est une jeune femme qui a la tête sur les épaules et qui a une belle force de caractère.
Kay est un peu l’archétype du bad-boy. Sexy en diable, ce dernier ne semble pas se préoccuper de ses études, mais semble être la coqueluche de la fac. Pourtant, quand on apprend à le connaître et que l’on creuse quelque peu sous la surface, on se rend compte que pour lui, sa vie n’est pas celle que l’on pense. Sous ses airs quelque peu « m’en foutiste », se cache une belle personne.
Concernant les protagonistes secondaires, ces derniers restent intéressants et apportent leur petite touche personnelle à l’histoire.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire se déroulant dans le milieu universitaire, captivante et empreinte d’émotions, même si ces dernières manquent quelque peu d’intensité par moments. Je peux le dire, c’est un régal de lire une intégrale de Louise Valmont !

Laisser un commentaire