Chroniques·Comédie romantique·Romance contemporaine

Le voisin parfait est un enfoiré – Camilla Simon

Editions Addictives (Luv) – 26 Juillet 2019
315 pages

Résumé :
Emmett est tatoué, sauvage et intimidant. Tout le monde le craint et le respecte… sauf Hailey.
Sa jolie voisine, aussi maladroite que gourmande, ose lui tenir tête et l’envoyer balader !
Intrigué et attiré, Emmett lutte farouchement contre son désir. Mais l’attirance est trop forte, la passion trop puissante…
Pourront-ils faire face ensemble aux sombres secrets d’Emmett ?

Mon avis :
Prenez un voisin barbu, tatoué, intimidant et une voisine maladroite, vous aurez droit à un cocktail détonnant…

C’est à lecture du résumé que j’ai voulu me plonger dans ce roman, n’ayant découvert la cover que récemment. L’intrigue est originale et bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissée entraîner par l’histoire qui m’a tenue en haleine au fil des pages, et surtout qui m’a fait passer du rire au pincement de cœur en seulement quelques instants. Le récit est très bien rythmé, plein d’humour et des rebondissements.

Je me suis attachée aux personnages. Hailey est une jeune femme qui est gourmande, certes maladroite, parfois même un peu trop, mais c’est ce qui fait son charme. Elle a un caractère explosif et on peut même dire qu’elle n’a pas froid aux yeux. Quand elle croise le chemin d’Emmett, c’est tout d’abord pour le remettre à sa place, cependant, elle devra bien se l’avouer, il est le premier qui l’attire ainsi. Petit à petit, elle apprendra à le connaître et se rendra compte que sous son air ténébreux se cache un cœur. Toutefois, bien qu’entre eux, tout puisse aller pour le mieux, elle se retrouvera prise entre deux feux et son cœur ne s’en remettra peut-être pas…
Emmett est un étudiant en communication, voisin sexy, insaisissable, obscur et sombre, tatoué,… On pourrait croire que c’est un véritable homme des cavernes fan de rock. Seulement voilà, si certains le pensent insaisissable, il ne l’est pas entièrement, car le charme de la voisine malhabile et fan de cupcake a opéré. Si de primes abords, il avance pour reculer, par la suite, il fait ses propres choix et ces derniers ne seront peut-être pas réellement les bons. Petit à petit, on se rend compte qu’il n’est pas qui il se dit être, tout du moins en partie, mais ce dont on est sûr, c’est qu’il est protecteur avec sa belle, quitte à aussi souffrir lui aussi.
J’ai beaucoup aimé les protagonistes secondaires en grande majorité, car il y en a quand même un que j’ai détesté. Tous apportent un petit quelque chose à l’histoire.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une comédie romantique certes, mais pas seulement, car Camilla Simon m’a fait passer par diverses émotions durant toute ma lecture !

Laisser un commentaire