Chroniques·Romance historique

Sous le charme du Highlander – Ava Król

Editions Harper Collins (HQN) – 14 Août 2019
370 pages

Résumé :
Elle ne peut se résoudre à l’aimer. Car elle doit se venger.

James MacKenzye, Ellia n’oubliera jamais ce nom. Celui de l’être abject et sans pitié qui a assassiné ses sœurs, les brûlant sur un bûcher comme des sorcières. Depuis ce jour, en proie chaque nuit à des cauchemars terribles, elle s’est fait une promesse  : celle de retrouver ce barbare et de venger sa famille. Devenue membre d’une communauté de femmes au service de ceux qui en ont besoin, elle rencontre par hasard lors de sa première mission un homme blessé. Lorsqu’elle comprend qu’il s’agit d’Edward MacKenzye, le fils de son pire ennemi, Ellia y voit le signe que l’heure de la vengeance a sonné… Mais Edward est bien différent de la brute cruelle qu’est son père, et un combat intérieur fait bientôt rage en elle. Doit-elle rendre justice au passé ou accepter de se tourner vers l’avenir  ?

Mon avis :
Ellia voit sa famille périr sous le joug des MacKenzye, maintenant seule, elle décide de se venger. Regagnant la communauté des sœurs courages, au détour d’une auberge, elle se voit soigner un mystérieux inconnu. Quelle n’est pas sa surprise quand ce dernier demande à ce que cette dernière soit à son service et qu’elle se rend compte que ce dernier n’est autre qu’Edward MacKenzie, l’ainé de son pire ennemi. Pour elle, le destin l’a mis sur sa route afin qu’elle puisse assouvir sans désir de vengeance, qu’elle mettra en œuvre lorsque l’heure sera venue. Cependant, force sera de constater qu’entre eux, l’attirance est plus que présente et alors le doute s’insinue dans l’esprit de la jeune femme. Petit à petit, elle se demande si justice doit être faite ou penser à leur avenir ?

Plus besoin de présenter Ava Król maintenant vu que j’ai pu lire tous ses romans et que j’aime beaucoup sa plume. C’est donc tout naturellement que je me suis lancée dans celui-ci. L’intrigue évoluant dans un contexte historique, est bien menée. D’emblée, je me suis laissée transporter par l’histoire qui m’a tenue en haleine au fil des pages. Le récit se veut bien rythmé, riche en rebondissements et en sentiments. A aucun moment, je ne me suis ennuyée.

Les personnages sont attachants, les principaux ont su me toucher à contrario de certains secondaires, tels que Vivian et Ian, qui m’ont exécré dès le départ. Ellia est une guérisseuse et mire qui vivait avec ses sœurs. Ces dernières ont péri, brûlées sur un bûcher alors qu’elle était partie en forêt. Ayant reconnu l’instigateur de cette barbarie, elle s’est juré de venger les siens. Mais alors qu’elle en a les moyens en ayant à ses côtés l’ainé des MacKenzie, elle en vient à éprouver de forts sentiments pour ce dernier et, le doute s’insinue dans son esprit. Petit à petit, elle apprend à connaître Edward, à l’aimer. C’est une jeune femme pleine de courage, ayant beaucoup d’empathie avec une belle force de caractère.
Edward MacKenzie est l’ainé du clan, mais à contrario de son cadet, il n’est pas le préféré du chef de clan. Celui-ci vit dans son camp avec sa propre garde. Cependant, même si ce n’est pas lui le mauvais de l’histoire, il semblerait qu’il ait de nombreux ennemis. Au fil du temps, on apprend à le connaître, le découvre et on se rend compte que malgré son apparence, c’est un homme bon, enclin à prendre soin des siens. S’il a dû faire un mariage de convenance, malgré lui, après la mort de son épouse, il a décidé de penser avec son cœur.
Concernant les protagonistes secondaires, j’ai beaucoup aimé également Josepha, la mère des sœurs courage ainsi que Margery et Jullian, du clan d’Edward.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance historique riche en rebondissements et qui ne manque pas de sentiments. Si j’aimais déjà la plume de l’auteure côté romance contemporaine, je n’ai pas été déçue de la découvrir côté historique !

Laisser un commentaire