Chroniques·Romance contemporaine

Too young – Margot D. Bortoli

Editions Addictives (Luv) – 2 Septembre 2019
691 pages

Résumé :
Les différences ne font pas le poids face à la passion !

Entre Mia et Tobias, rien n’était prévu et tout semble interdit, hors de portée.
Craquer pour le gamin qu’elle gardait autrefois, ce n’est pas envisageable pour Mia.
Mais Tobias est désormais un homme viril et sûr de lui… et il entend bien prouver à Mia que ce ne sont pas leurs 8 ans de différence qui vont les séparer, pas plus que le regard des autres.
Tobias est joueur, Mia est têtue… qui va céder le premier ?

Mon avis :
Après avoir tout perdu, Mia est de retour à Springville, chez ses parents. Son voisin, le Pasteur Miller, lui demande un jour de passer prendre leur aîné, Tobias à la gare et elle s’en souvient très bien de ce garçon qui lui rendait la vie insupportable lorsqu’elle devait le garder. Seulement, aujourd’hui, il n’est plus le même et a bien changé. Toutefois, elle ne peut se permettre de craquer sur ce dernier car il a huit ans de moins qu’elle et que pourraient penser les gens ? L’ambiance est chargée d’électricité, l’attirance est constante… Réussiront-ils à résister ?

Je ne connaissais pas la plume de Margot D. Bortoli, et même si à lecture du pitch, j’étais quelque peu sur la réserve, je me suis lancée. L’intrigue se veut originale sur plusieurs points, et est bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé portée par l’histoire qui se veut addictive, haletante et captivante. Le récit est très bien rythmé, riche en rebondissements. Du côté émotions, l’auteure nous fait vivre ces dernières qu’elles soient fortes ou faibles, nous menant du rire au larmes.

Je me suis rapidement attachée aux personnages. Mia Anderson est une jeune trentenaire qui avait tout pour être heureuse : un bon job, un fiancé avec lequel elle était sur le point de se marier, … Jusqu’au moment où tout son monde s’est écroulé et là voilà de retour dans la maison de son enfance. Une chose est sûre, c’est qu’elle peut compter sur ses proches et notamment sa meilleure amie Callista, pour la rebooster. Quand elle revoit après des années l’ainé des voisins, elle est sous le choc, car ce dernier a bien changé et il ne la laisse aucunement indifférente. Cependant, elle va devoir rester sur ses gardes, car craquer ne semblerait pas très bien perçu et elle pense avoir assez fait de vagues en revenant dans leur petite ville. C’est une jeune femme toujours prête à aider ses parents, toujours prêtre à rendre service. C’est aussi une femme qui ploie sous un sentiment de culpabilité dont elle n’est aucunement coupable et au fil du temps, elle réussira par la force des choses à ouvrir les yeux et se rendra compte qu’elle n’est pas responsable de tous les maux.
Tobias Miller, fils du pasteur, mais aussi voisin de Mia. Ce dernier a longtemps fait damner la jeune femme durant les soirées baby-sitting. Actuellement, il n’est plus ni ce petit garçon, ni cet adolescent qui a fait tourner la jeune femme en bourrique, non, c’est un genre de bad boy charismatique et très sexy, qui fait tourner pas mal de têtes féminines. Il aime jouer, sait se montrer conciliant, jusqu’à ce qu’on le pousse à bout… Une seule chose compte à ses yeux, et il faudra bien qu’il finisse par l’avouer.
J’ai beaucoup apprécié Callista, la meilleure amie de Mia. Professeure de littérature, elle est vraiment haute en couleur et quelque peu extravagante.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire émouvante, riche en rebondissements ponctué de pas mal d’humour. Une romance qui montre que l’amour n’a pas d’âge, malgré les préjugés… !

Laisser un commentaire