Auto-édition – 27 Septembre 2019
185 pages

Résumé :
Théo, trentenaire en couple avec Sonia, est mis dehors par cette dernière lorsqu’elle découvre via un reportage TV qu’une femme, qui se prétend sa compagne, le recherche et l’a signalé comme porté disparu. Elle est persuadée que Théo mène une double vie. Théo est convaincu qu’il s’agit d’une erreur, ou d’un sosie. Bien décidé à éclaircir ce mystère pour récupérer son existence, il traverse toute la France pour rejoindre l’endroit où cet homme vivrait. Mais lorsqu’il y arrive, tout le monde le prend pour le disparu.

Mon avis :
Théo et Sonia sont en couple depuis trois ans. En revenant d’un séminaire, cette dernière l’accuse de mener une double vie, après avoir vu un reportage où une femme annonçait la disparition de son fiancé, William, la réplique exacte de ce dernier. De ce fait, Théo est bien déterminé à prouver qu’elle fait fausse route, que c’est un sosie. Le voici parti sur les traces du mystérieux William. Réussira-t-il à prouver qu’il ne mène pas de double vie et qu’il n’est pas celui que l’on pourrait croire ?

J’étais impatiente de découvrir ce roman qui, ne le cachons pas à une magnifique couverture et un résumé très tentant. L’intrigue se veut originale et bien menée. En débutant ma lecture, je ne m’attendais pas à ce qui allait suivre, le roman étant découpé en plusieurs partie, toutes relatant l’histoire d’un point de vue différent selon les protagonistes mis en avant. Si l’histoire est sans aucun doute captivante, haletante, de mon côté, elle ne m’a pas transcendée plus que cela, que ce soit au niveau rebondissements qu’au niveau émotionnel.

Je ne me suis pas attachée autant que je l’aurais souhaité aux personnages. Au fil des pages, nous allons rencontrer différents protagonistes : Sonia, Théo, William, Myriam, Tom et Chloé. Tous, même si de primes abords n’ont pas réellement de lien entre eux, finissent par en avoir un.

En bref : j’ai passé un bon moment avec cette lecture, mais sans plus. Si l’intrigue se veut originale, je n’ai pas été transportée plus que cela par cette dernière. Dommage que la sauce n’ait pas prise avec moi, car beaucoup semblent l’avoir apprécié…

Laisser un commentaire