Editions Addictives (Luv) – 7 Novembre 2019
340 pages

Résumé :
Elle a tout perdu. Il va tout lui rendre. Patron d’une salle de sport, sûr de lui et beau comme un dieu, Max a l’embarras du choix question filles. Mais les relations de plus d’une nuit ne l’intéressent pas, jusqu’au jour où il croise Marion. Marion est belle, mais surtout quelque chose en elle le bouleverse, le touche au plus profond de lui-même. Seulement, la jeune femme est brisée par une vie qu’elle essaie de reprendre en main comme elle peut. Et elle n’est vraiment pas prête à laisser qui que ce soit détruire le fragile équilibre de son existence. Mais Max n’a pas dit son dernier mot. Apprivoiser Marion, la séduire, la faire rire, la faire jouir ? Un défi à relever…

Mon avis :
Marion a beaucoup souffert de sa précédente relation, aujourd’hui, elle tente de reprendre sa vie en main. En poussant la porte de Fitness Max, elle ne voulait certainement pas tomber sous le charme de Maxime, le patron de la salle, un brin bad boy mais surtout sexy. De son côté, lui, est littéralement attiré par cette dernière. Il voit qu’elle est fragile mais, il est bien déterminé à la conquérir. Marion se laissera-t-elle séduire ? Maxime réussira-t-il à atteindre son cœur meurtri ?

Mary Ann Davis était encore il y a peu une auteure inconnue pour moi, et ce roman, fut l’occasion de découvrir sa plume par la même occasion. L’intrigue, originale de par les thématiques abordées, est bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé emporter par l’histoire qui m’a tenu captive au fil des pages. Le récit se veut addictif, bien rythmé et riche émotionnellement.

Les personnages sont attachants. Marion est une jeune femme de 24 ans qui m’a touchée. Enfermée dans une relation destructrice avec un pervers narcissique, elle a touché le fond. Des mois après, elle est encore fragile certes, mais prête à avancer dans la vie et surtout à ne plus être faible. Quand elle s’inscrit à la salle de sport, c’est une façon pour elle de gérer son stress, d’évacuer les tensions et non pas pour se faire mal à nouveau. Toutefois, elle ne s’attendait pas à rencontrer Maxime, le propriétaire, qui très vite lui fait éprouver des sentiments qui lui font peur et la rendent quelque peu vulnérable. Au fil du temps, elle se rendra à l’évidence : Max n’est pas comme son ex, et surtout, elle aussi a le droit d’être heureuse. Malgré son passif, c’est une femme forte qui veut vivre sa vie, mais qui n’a pas encore entièrement confiance en elle.
Maxime est le propriétaire de la salle de sport. Ce dernier échaudé par sa précédente relation ne s’embarrasse plus d’entrer dans des relations suivies, cela, jusqu’au moment où son regard croise celui de Marion. Dès lors, il est prêt à replonger tête la première car elle l’intrigue, l’attire comme jamais. Cependant, il va devoir user de persuasion et de patience, car la jeune femme semble craintive face à lui, il va devoir petit à petit l’apprivoiser et lui faire comprendre que ses intentions ne sont pas mauvaises. Il est beau comme un Dieu, sportif, un côté bad boy, toutefois, c’est un homme qui a du cœur et protège comme il le peut ceux qu’il aime.
J’ai beaucoup aimé certains des protagonistes secondaires, car oui, il y en a deux surtout, qui m’ont exécré. Ils apportent chacun à leur façon leur petite touche à l’histoire.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance abordant des thématiques dont on ne parle pas encore assez, addictive et pleine d’émotion !

Lien d’achat

Laisser un commentaire