Chroniques·Erotique

Just you – Eva De Kerlan

Auto-édition – 6 Décembre 2019
362 pages

Résumé :
Just you, une romance au masculin

Pour Alex, brillant avocat, séduire une femme est un jeu dont il sort toujours vainqueur… jusqu’à ce qu’il LA rencontre. Elle, cette femme qu’il désire, qu’il veut, mais qui est totalement indifférente à son charme. Le défi est lancé. Saura-t-il la conquérir ?

Mon avis :
Alex, est un séducteur notoire. Quand il flaire sa proie, il ne la lâche plus. Elle, sur qui il a jeté son dévolu, lui fait tourner la tête, mais résiste à son charme. Il est bien déterminé à ce qu’elle lui tombe dans les bras. Réussira-t-il son défi ?
Tout ne se déroulera pas comme prévu, car il a beau être le chasseur et Elle, la proie, des zones d’ombre s’immiscent dans son plan. Tel est pris qui croyait prendre ? Et si le véritable amour se trouvait juste sous ses yeux ?

Encore un nouveau titre d’Eva De Kerlan, que je n’avais pas encore découverte, du fait qu’il s’agit de la réédition des deux tomes de « Journal d’un gentleman ». L’intrigue qui se veut originale de par le fait que la narration soit faite principalement par le protagoniste masculin, est bien menée. Dès les premières pages, je me suis laissé emporter par l’histoire qui est très addictive, captivante. Toutefois, et cela n’engage que moi, la multitude de scènes érotiques qui s’y déroulent ont fini par me lasser. Fort heureusement, les petites bribes de révélations et rebondissements, tout au long du roman, ont eu raison de moi et m’ont poussé à terminer le roman, car je voulais avoir le fin mot de l’histoire.

Les personnages se veulent attachants. Alex est un avocat réputé, mais également un séducteur. Quand il flaire une proie, il décide de la traquer. Pour lui, les relations sont sans lendemain et la plus longue qu’il ait pu avoir se résume à quelques jours. Les seules relations durables qu’il ait sont d’ordre amical que ce soir Oriane, sa plus vieille amie, celle rencontrée en foyer d’accueil alors qu’ils n’étaient que des enfants et Cédric. Alors qu’il se lance un énième défi, il va au fil du temps devoir reconstituer le puzzle d’une de ses soirées, car il ne comprend pas le comportement de sa dernière proie, qui le pousse à aller plus avant. S’il excelle dans son travail, côté sentiments, il reste sur la défensive, refusant tout engagement jusqu’au jour où…
Oriane est celle qui gravite autour de l’univers d’Alex depuis l’enfance, elle est sa meilleure amie, un semblant de petite sœur pour lui. Pourtant, au fil du temps, on s’aperçoit que de son côté, les choses ne sont pas comme on pourrait le penser, et elle va vivre son histoire en parallèle de son ami.
Elle, on peut la penser désintéressée, mais quand on creuse un peu, on sent bien qu’elle n’est pas indifférente au charme de notre avocat. Pourtant, quand on commence à la percer un peu plus à jour, on sent qu’elle n’est pas sensible comme elle le devrait, qu’elle reste évasive et surtout elle semble cacher quelque chose.
S’ajoute en sus de Cédric, celui qui va faire comprendre les choses à son meilleur ami, un protagoniste qui lui bien qu’il semble bien sous tous rapports ne l’est pas.

En bref : je ressors de cette lecture avec un sentiment en demi-teinte. Si l’intrigue, originale de par la narration principale et de la thématique abordée, m’a bien captivé et tenue en haleine, le flux trop important de scènes érotiques a eu raison de moi, finissant par me lasser de ce côté-ci !

Laisser un commentaire