Chroniques·Romance contemporaine

Fight for love, T.7 : Racer – Katy Evans

Editions Hugo Romans (New Romance) – 9 Janvier 2020
353 pages

Résumé :
Vous avez aimé Brooke et Remi ? Vous adorerez leur fils Racer, le célèbre et tellement sexy pilote de course.
Le mystérieux Racer est le pilote le plus rapide et le plus en vogue du moment.
Lana dirige une petite écurie de Formule 1 et est sans cesse à la recherche de nouveaux talents. Son père est malade, et le seul moyen de sauver l’entreprise est de trouver un pilote star, qui rapportera de l’argent à l’écurie.
Racer est un pilote plutôt spécial et il est sexy, téméraire et mystérieux.
Justement, il cache un lourd secret : comme son père Remi, il souffre de bipolarité. Il ne sera pas facile pour Lana d’apprivoiser tous les reliefs de sa personnalité. Malgré ça, elle ne parvient pas à résister à son charme, car cette fragilité, mêlée à sa virilité, donne un cocktail explosif.

On retrouve la structure du 1er tome, qui a fait le succès de la série, rythmé alors par les combats de Remi, et ici par les étapes du championnat de F1, et surtout l’histoire d’amour entre Racer et Lana.

Mon avis :
Alors qu’ils sont sur le point de perdre le rêve de son père malade, Lana lui fait la promesse de leur trouver le meilleur pilote qui soit pour l’équipe afin de les sauver. Elle va rencontrer Racer Tate, champion de courses urbaines qui tombe direct sous le charme de la jeune femme et est bien décidé à lui prouver que c’est Lui le meilleur. Egalement charmé par cet homme mystérieux, ombrageux par moments aux yeux d’un bleu dans lequel on se perd, elle décide de lui faire confiance et l’emmène avec elle. Mais ce qu’elle ne sait pas de prime abord, c’est que Racer souffre tout comme son père avant lui, et il ne veut pas trop se dévoiler de peur de perdre la seule femme qu’il désire comme jamais. Mais elle, pourra-t-elle concevoir un avenir avec lui sachant ce qu’il cache ?

J’avais lu, il y a maintenant un petit moment la saga « Fight for love » il y a de cela maintenant un moment, et je me souviens même que le tome 3.5, je l’avais laissé de côté. L’intrigue reste dans le même cheminement que le premier opus, mais on entre très rapidement dans le vif du sujet. Je me suis laissé captiver par l’histoire, enfin, ce sont plus les protagonistes qui ont su retenir mon attention. Dans son ensemble, cela reste assez basique, on se doute de la finalité tout en passant entre deux par de nombreux rebondissements. Concernant les émotions, ces dernières ne sont pas en reste et il me fut difficile de ne pas les ressentir de façon plus ou moins intense.

Je me suis attachée aux personnages. Lana est une jeune femme qui travaille pour l’équipe automobile HW, dirigée par son père. Alors qu’elle sait ce dernier malade, elle veut tout faire pour qu’il puisse retrouver le sourire et veut qu’il puisse avant de les laisser, réaliser son rêve. Elle est bienveillante envers son entourage, est déterminée et possède son petit caractère.
Racer Tate est le digne fils de son père. Ce dernier est bipolaire et de par son état, il aime vivre quelque peu dangereusement. Mystérieux, ombrageux, touchant, sexy, sont tous des qualificatifs qu’on peut utiliser pour le décrire. Difficile d’en parler, tellement on pourrait en dire, la seule chose, c’est que l’on ne peut que le trouver touchant et s’y accrocher.
J’ai beaucoup apprécié les protagonistes secondaires tels que les frères de Lana, même s’ils sont un peu trop protecteurs. Et surtout, retrouver même brièvement Remington et Brooke rencontrés au début de la série.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture mais, je sais pas, il ne m’a pas transporté comme j’aurais pu le penser malgré un héros touchant, calliente et auquel on ne peut que s’attacher !

Laisser un commentaire