Chroniques·Romance contemporaine

Hope never dies – Delinda Dane & Ludivine Delaune

Editions BMR – 22 Janvier 2020
300 pages

Résumé :
Pour Hope Black et Connor Mathers, l’hôpital est une seconde maison.
Hope aurait dû y laisser la vie voilà des années, mais une greffe cardiaque lui a offert une seconde chance et une vocation  : soigner et aider les gens à se relever.
Connor, lui, y retourne, encore et encore, multipliant les excès en attendant que la Grande Faucheuse vienne le cueillir.
Ils n’ont rien en commun hormis la mort qu’ils côtoient chaque jour, et des blessures dans lesquelles ils se reconnaissent immédiatement…
Et si Hope était pour Connor la porte d’entrée vers la rédemption  ?

Mon avis :
Ils se sont rencontrés à l’hôpital alors qu’ils n’étaient encore qu’adolescents et leur chemin a suivi son cours. Des années plus tard, alors que Hope se destine à sauver des vies, elle croise de nouveau le chemin de Connor, qui lui survit plus qu’il ne vit. Il sait que la mort va prochainement frapper à sa porte. Pourtant, ils sont essentiels l’un à l’autre, et si Hope était pour Connor sa planche de salut ?

J’avais énormément accroché au précédent roman de ce duo d’auteures que j’étais impatiente de me plonger dans ce dernier. Dès le début de ma lecture, je me suis laissé emporter par l’histoire qui est intense émotionnellement, captivante et surtout émouvante. Le récit est bien rythmé, ponctué par de nombreux rebondissements, difficile une fois commencé, de le reposer avant la dernière page.

Les personnages sont attachants, touchants. Hope est une jeune femme qui a décidé de sauver les gens, surtout depuis qu’elle-même a été greffée du cœur à l’âge de huit ans. Chaque jour, elle culpabilise quelque peu, mais d’un autre côté, elle a son credo et compte bien le tenir. Elle n’est pas la fille de Malcolm Blake pour rien, car elle sait faire montre de courage, et a une belle force de caractère. Au fil des jours, elle accomplit ses missions qui, certes sont dangereuses, toutefois, pour elle, c’est un moyen de rendre le monde meilleur et de parer aux injustices.
Connor est un homme qui n’a pas eu la vie facile. Depuis sa naissance, il doit faire face aux addictions et depuis bien longtemps, il s’est résigné au fait que la mort viendra prochainement le cueillir. Pourtant, même s’il survit plus qu’il ne vit, il a son travail et apporte son aide à des personnes qui en ont besoin tout comme Hope, d’une façon différente. Même s’il est en proie à la drogue, c’est un homme bien et généreux.
Plus jeunes, ils se sont rencontrés, écoutés, confiés et à l’heure actuelle, cette connexion qui existait entre eux est toujours présente et ne fera que se renforcer. Ils seront essentiels l’un à l’autre.
J’ai également beaucoup apprécié certains des personnages secondaires tout comme Norah, la sœur de Connor et sa petite amie Daytona, mais aussi de retrouver Malcolm et Ever même si ce fut brièvement.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire captivante, émouvante, qui aborde des thématiques d’actualité et dont on ne peut que ressentir les émotions qui en découlent !

Laisser un commentaire