Chroniques·Romance contemporaine

Pucked, T.6 : Sweet boy – Helena Hunting

City Editions (Collection Eden) – 8 Janvier 2020
336 pages

Résumé :
Star de l’équipe de hockey de Chicago, Darren entretient secrètement une liaison avec Charlene. Une passion torride, du plaisir brut sans engagement. Et cet arrangement leur convient à tous les deux… jusqu’à ce que la possibilité d’un transfert à Las Vegas remette tout en cause. Le jeune sportif réalise alors qu’il veut vivre une véritable histoire d’amour et pas seulement partager ses nuits avec Charlene. Or, la jeune femme est aussi insaisissable et libre qu’une luciole : elle s’est laissée prendre dans ses filets, mais c’est toujours elle qui fixe les règles et les limites. Pour espérer construire un avenir ensemble, Darren doit livrer des secrets qui le rendent vulnérable. Car le jeune athlète est fragile et a le coeur abîmé par un douloureux passé. Trop pour que Charlene réussisse à le réparer ?

Mon avis :
Depuis deux ans, Charlène et Darren ont une liaison, ce qui leur convient ainsi. Cependant, plus le temps passe, plus Darren se rend compte qu’il souhaite plus et vivre une véritable histoire. Pour cela, il va lui falloir jouer de prudence, car si lui a le cœur abîmé, Charlène, elle, souhaite garder son indépendance. Leur entourage voit clair, à eux d’ouvrir les yeux. Et si ils pouvaient se sauver l’un l’autre ?

J’avais acheté ce livre à sa sortie, et je ne sais pourquoi (enfin si…), j’ai eu du mal à le sortir, mais c’est maintenant chose faite. Dès les premiers instants, Helena Hunting m’a permis de replonger dans l’univers du hockey et bien évidemment de la saga. L’histoire est fort addictive, bien rythmé, et surtout riche en émotions.

Je me suis attachée aux personnages. Charlène est une jeune femme qui a peur de perdre son indépendance en s’attachant de trop. Après avoir fui avec sa mère alors qu’elle était encore adolescente, elle a, par la suite créé que très peu de liens, dont un très fort avec Violet qui est depuis bon nombre d’années maintenant, sa meilleure amie. Si sa relation qu’elle entretient avec Darren semble la satisfaire, elle envie d’un côté ce que les autres filles ont, mais elle est tenaillée par la peur et ce passé dont elle tente de faire abstraction. Malgré tout, c’est une femme qui est forte et qui, comme dirait Darren, insaisissable, telle une luciole.
Darren est joueur de l’équipe de Chicago, tout comme son meilleur ami Alex. Ce dernier a été élevé par ses grands-parents dans une éducation stricte. C’est un homme assez taciturne qui cache ce passé, cependant, c’est aussi un homme qui a des sentiments et qui ne sait pas réellement comment s’y prendre avec celle qui fait battre son cœur, ce qui le rend vraiment touchant.
Tous deux ont un passé qu’ils tentent de cacher et qui rend leur relation telle qu’elle est, mais eux seuls sont capables en extériorisant d’enfin avancer…
J’ai beaucoup aimé également retrouver secondairement tous nos héros rencontrés dans les tomes précédents, avec bien évidemment en tête de liste Violet et Alex.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Un opus fort addictif et riche en émotions. C’est avec un petit pincement au cœur que je le referme, car il signe la fin de la saga.

Un commentaire sur “Pucked, T.6 : Sweet boy – Helena Hunting

Laisser un commentaire