Editions Addictives (Luv) – 25 Mai 2020
423 pages

Résumé :
Un Black Storks ne connaît pas la peur.
Lullaby est au bord du gouffre, elle a un besoin urgent d’argent et de protection.
Elle pense avoir trouvé la solution quand elle fait la rencontre du sombre et mystérieux Philéas, qui lui propose un job un peu spécial.
Le bad boy fait partie des Black Storks, un club officiellement spécialisé dans la livraison de colis. Mais dans la réalité, il ne faut pas s’attendre à voir les Storks débarquer sur votre paillasson, une boîte de pizza à la main !
Ces riders sont les meilleurs transporteurs illégaux de Californie. Et pour cause, que ce soit en voiture de course ou à moto, ils n’ont peur de personne.
Pour se faire respecter, Lullaby va devoir prouver aux Black Storks qu’elle mérite son job et sa place parmi eux.
Mais son plus grand défi sera surtout de ne succomber ni à la peur, ni au désir que lui inspire Philéas, le plus sexy et dangereux d’entre eux…

Mon avis :
Lullaby, qui avait une vie un tant soi peu normale a très vite besoin d’argent, et si elle avait une option, celle de rejoindre les Black Storks lui apporterait une protection supplémentaire. Après sa rencontre avec Philéas, l’un des membres, elle va devoir lui prouver ainsi qu’aux autres qu’elle est digne d’intégrer le Club, mais surtout, elle essayer de ne pas céder au désir que lui inspire le ténébreux Black Storks…

A lecture du résumé, j’ai bien été séduite et c’est pour cela que je me suis lancé dans cette lecture. L’intrigue a un tantinet d’originalité dans la caractéristique de l’univers des bikers dans lequel on évolue, car ce dernier diffère des MC que j’ai pu rencontrer auparavant. Dès le début de ma lecture, je me suis laissé emporter par l’histoire, ponctuée de pointes d’humour, de suspens, d’action et surtout riche en rebondissements et émotions.

Je me suis attachée aux personnages. Lullaby est une jeune femme qui vit dans un quartier quelque peu malfamé et travaille comme équipière au Crazy Potatoes. Par un coup du sort, elle va devoir trouver urgemment de l’argent, mais aussi un besoin de protection, car son père, ancien policier, pourrait en pâtir. Après sa rencontre avec Philéas, elle est bien déterminée à intégrer les Black Storks, mais pour cela, elle va devoir faire ses preuves, d’autant plus qu’elle n’est pas indifférente au charme de ce dernier. On rencontre une jeune femme forte, déterminée, dont la peur la tient sans toutefois la faire fuir. De plus, elle sait user de subterfuges et a une belle force de caractère.
Philéas est membre du Club, dont le père est le « Président ». Cet homme ténébreux est certes dangereux, cependant, on voit que c’est un protecteur. Il use de ce besoin envers Lullaby qui lui fait ressentir pas mal de sentiments qu’il ne pensait pas pouvoir ressentir un jour.
Tous deux sentent le désir et l’attirance entre eux, mais ils tentent malgré tout de résister….
J’ai beaucoup aimé également les protagonistes secondaires, et aussi retrouver les héros des précédents romans de Kristen Rivers (même si pour le moment, deux seulement m’étaient connus).

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance qui regroupe tous les éléments que j’affectionne, suspens, action, rebondissements et émotions !

Laisser un commentaire