Butterfly Editions (Red romance) – 21 Mai 2020
361 pages

Résumé :
Ils se cherchent. Ils s’attirent. Ils se défient.
Après dix ans loin des siens, Andrew revient à Londres plus fort, mais aussi bien plus sombre que jamais. L’amour ? Très peu pour lui. Il a déjà assez donné par le passé.
Après des années de mensonges, Alyanna quitte le Portugal pour retrouver sa mère. Direction Londres. Elle est prête à tout. Quitte à vendre son âme au Diable. L’amour ? Ce n’est, de loin, pas sa préoccupation première, elle n’est pas venue pour ça.
Quand la jeune femme accepte de travailler comme assistante dans un cabinet d’avocats, elle ne se doute pas un seul instant que son patron, Andrew Kyle, sera autant imbuvable. Entre eux, c’est explosif dès la première rencontre. Ils s’attirent autant qu’il se détestent.
Ne dit-on pas qu’entre l’amour et la haine, il n’y a qu’un pas ?

Mon avis :
Après avoir découvert qu’on lui avait menti sur sa mère, Alyanna quitte le Portugal direction l’Angleterre. Elle ne sait pas encore qu’à peine arrivée, elle a signé un contrat avec le diable et réussit à se faire embaucher dans un cabinet d’avocats, celui d’Andrew. Ce dernier a passé bons nombres d’années loin de tout afin de se retrouver, mais au final, il n’est encore que l’ombre de lui-même. Ils s’attirent, se repoussent.
Si au départ Alyanna était partie pour retrouver sa mère, au final, elle aura trouvé un sens à sa vie.

J’ai beaucoup aimé les trois précédents one-shots et il me fallait lire ce dernier pour conclure cette série. L’intrigue est originale de par les caractéristiques de certains protagonistes et l’intrigue est bien menée. D’emblée, Mel D. m’a entraîné dans son histoire qui est captivante et de nouveau addictive. Le récit est bien rythmé par les rebondissements, les émotions quant à elles, sont encore bien présentes de façon plus ou moins intense. J’ai eu quelques doutes concernant une révélation et l’auteure a su mener à bien son suspens concernant celle-ci.

Les personnages sont attachants. Alyanna est une jeune femme qui a toujours vécu au sein de sa communauté avec son père et les siens. Au détour d’une conversation qu’elle surprend, elle se rend compte que durant toutes ces années, on lui a menti. Trahie, elle décide de partir retrouver sa mère, sans savoir si elle y arriverait. Sur place, elle ne se rend pas compte que le contrat qu’elle va passer en vue d’obtenir de l’aide sera une combine qui pourrait léser son employeur, car même si elle n’a pas d’expérience, elle réussit à trouver un emploi d’assistante. Son patron se révèle imbuvable, hautain et beaucoup d’autres qualificatifs peuvent venir à l’esprit, cependant, elle n’est pas prête à baisser les bras et elle aussi peut montrer qu’elle a du caractère. Petit à petit, elle réussit à décoder ce dernier et au fil des jours, se sent attirée autant que repoussée. C’est une femme forte, bien qu’un peu naïve, mais elle sait se montrer tenace et têtue.
Andrew, nous l’avions déjà rencontré précédemment (cf. Another choice). Ce dernier a fui sa vie londonienne afin de se recentrer sur lui-même. Toutefois, après même dix ans, il garde encore en lui bon nombre de blessures. Si auparavant, il était jovial, aujourd’hui, il se sent comme une coquille vide, détruit en son âme intérieure. Même si Alyanna l’attire, il s’est juré de ne plus succomber, il a appris à se forger une carapace autour de son cœur. Pourtant, il faudra bien qu’il se l’avoue, cette femme est tenace et à force, il commencera à baisser la garde et montrera alors son vrai visage, mais devra de nouveau affronter ce sentiment de trahison.
J’ai beaucoup apprécié retrouver nos protagonistes des tomes précédents, mais également en rencontrer de nouveaux, même si certains, de prime abord, m’ont quelque peu refroidie.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une histoire fort addictive, riche en émotions qui conclue parfaitement la série !

2 Comments on Another shine – Mel D.

Laisser un commentaire