Chroniques·Romance contemporaine

Bad boss, T.1 : Vengeance – Christy Allan

Butterfly Editions – 15 Juin 2020
380 pages

Résumé :
Ils viennent de deux mondes différents. Il la désire. Il fera tout pour l’avoir.
Édouard est mystérieux et assoiffé de vengeance suite à un drame qui a bouleversé son enfance. Au sein de la grande entreprise de tissus qu’il dirige, rien n’est laissé au hasard. Sa vie privée se cale sur le même schéma, ses lourdes blessures du passé le poussant à se comporter en maître absolu face à chaque nouvelle conquête. Estelle est une mère célibataire indépendante. En recherche d’emploi, elle accepte un travail au sein de la société d’Édouard. Les loisirs ? Très peu pour elle. L’amour ? Encore moins. Son temps libre, elle le partage entre le cabaret où elle produit quelques spectacles afin d’arrondir ses fins de mois et son fils, Antoine, petit garçon espiègle. Pourtant, le jour où la voiture d’Édouard percute le vélo d’Estelle, plus rien ne sera comme avant… Ils se défieront, s’affronteront, se désireront…
Succomberont-ils à cette attirance prête à tout engloutir sur son passage ?

Mon avis :
Estelle est une mère célibataire qui désire une vie simple pour elle et son petit Antoine. Si elle travaille dans un club le soir pour arrondir ses fins de mois, trouver un emploi dans une société textile est une aubaine. Même si elle doit démarrer au bas de l’échelle, elle n’en a que cure, son envie de réussir est très forte. Quand un soir, son vélo percute la voiture d’Edouard, le PDG, elle ne peut se résoudre à lui dire qui elle est et se crée un alias. Tous deux s’attirent, se désirent, mais quand les masques vont tomber, cela risque de faire des étincelles…

J’avais beaucoup aimé le précédent titre de l’auteure, c’est pourquoi, j’ai voulu découvrir celui-ci. D’emblée, je me suis laissé entraîner par l’histoire, qui m’a tenue captive du début à la fin. Le récit est bien rythmé, riche en rebondissements, avec une pointe de suspense. La romance est bien présente également. Les émotions qui en découlent sont assez diverses et ne manquent pas d’intensité.

Je me suis attachée aux personnages. Estelle est une jeune femme qui vient de trouver un emploi dans une grande entreprise textile, tout en conservant son emploi nocturne au sein du Club de Carlos. Pour elle, sa priorité est son fils. Quand elle rencontre le grand PDG de façon inopinée, elle ne peut lui dire qui elle est et en vient à cacher une partie de la réalité. Attirée, séduite par Edouard, c’est sous son alias qu’elle noue une relation, et même si par moments, elle veut lui dire la vérité, elle ne peut s’y résoudre. C’est une jeune femme pleine de courage, simple, têtue avec une belle force de caractère.
Edouard, est PDG. Ce dernier, concernant son entreprise, n’a pas vraiment eu son mot à dire et c’est avec brio qu’il gère ses affaires. Cependant, il a souffert durant son enfance et à l’heure actuelle, il a une mission à mener à bien. D’ordinaire discret et taiseux, quand il rencontre la jeune femme, il finit par ne pouvoir rester loin d’elle. Sous ce cœur bien emmuré, toutes ses certitudes, sur l’amour, vont être mises à mal.
Ils se cherchent, s’affrontent, se désirent. Pourtant, quand la vérité va être mise à nu, ce sera d’autres sentiments qui vont faire surface.
J’ai beaucoup aimé les protagonistes secondaires qui évoluent dans l’entourage de nos deux héros, notamment Annie, même si elle m’a quelque peu laissée perplexe sur la fin.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance teintée de suspens riche en rebondissements et en émotions. La fin me laisse sur la faim, mais heureusement que la suite n’est pas loin… !

Laisser un commentaire