Chroniques·Romance contemporaine

Sexy doctor – Emily Jurius

Auto-Edition – 26 Juin 2020
222 pages

Résumé :
Vous connaissez la tornade ? Non ? Alors on va commencer par-là.
65 kg, très poilue, la langue bien pendue et un caractère bien trempé. Si, si, je vous assure.
Ça, c’est Nina, l’énorme bête à poils de Zola Mattews.
Et lui, c’est mon voisin de palier. Mais pas n’importe lequel. C’est celui qui met de la musique beaucoup trop fort, qui m’empêche de dormir la nuit et qui prend toute la place dans l’ascenseur. Enfin, c’est surtout un acteur hyper connu, hyper sexy et beaucoup trop jeune pour moi.
Ah oui, moi, c’est Arielle, ma spécialité : la chirurgie cardiaque. Je bosse comme une folle, je sauve des vies et sinon ma passion, c’est la bouffe. Alors s’il continue l’autre, je lui fais un trou dans le thorax, et je cuisine son foie pour Noël, compris ?
Une romance sur fond d’interdit, de scandale et d’une énorme attirance, Sexy Doctor casse les codes.

Mon avis :
Actuellement en tournage, Zola Matthews loge à l’hôtel. Mais même s’il préfère la compagnie de sa chienne aux humains, il en empêche d’autres de dormir. C’est le cas de sa voisine de chambre, la renommée Arielle Montagne, qui elle, ne vit que pour son travail. Leur rencontre, au détour d’un ascenseur risque de contrarier leurs plans, car outre l’aisance de Nina qui d’ordinaire n’aime pas grand monde, Zola lui n’est pas indifférent à sa voisine et elle non plus d’ailleurs. Ils n’ont rien en commun, et pourtant…

J’ai été, dès le départ, intriguée par ce nouveau titre d’Emily Jurius, et il fallait absolument que je le lise. L’intrigue est originale et surtout bien menée. D’emblée, je me suis laissée emporter par l’histoire qui est très addictive, qui m’a tenue captive jusqu’à la fin. Le récit est très bien rythmé par les nombreux rebondissements, ponctué d’humour et les émotions sont bien présentes.

Je me suis attachée aux personnages. Arielle Montagne est une jeune chirurgienne cardiaque française de 32 ans. Elle ne vit que pour son travail et la bouffe qui sont, si je puis dire ses deux passions. Intervenant dans un autre pays pour quelques temps, elle loge à l’hôtel, sans savoir qu’elle allait voir sa vie se transformer au fil des jours. En rencontrant son voisin de chambrée, elle n’avait pas envie de créer quelconque lien, si ce n’est qu’avec cette tornade qui lui a foncé dessus dès le premier abord. Petit à petit, on sent que tout se bouscule dans sa tête, mais elle se doit de refuser tout rapprochement, car elle doit se concentrer sur sa carrière et surtout, elle ne veut pas être prise pour cible. Elle est tenace dans son genre, avec une belle force de caractère.
Zola Matthews, lui est acteur de cinéma. De son côté, c’est un solitaire et pourtant, il doit faire bonne figure face au milieu dans lequel il évolue. Il n’a jamais été amoureux, et les relations intimes, très peu pour lui, bien que beaucoup payeraient pour un seul moment en sa compagnie. Quand il croise le chemin d’Arielle, il est intrigué, mais très rapidement se sent attiré, par une force inextricable et son molosse de 65 kgs va être un atout pour lui. On le sent un peu gauche dans sa façon de faire, ce qui le rend encore plus attendrissant. Il est également déterminé et sent qu’outre son film, il aura le droit à une autre première.
Concernant les autres protagonistes, j’ai beaucoup aimé Nina, qui j’avoue, m’a bien fait sourire. Par contre, dès le départ, j’ai émis quelques griefs envers Sam…

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance dans le monde du cinéma et de la médecine, très addictive et riche en rebondissements !

Laisser un commentaire