Editions Addictives (Luv) – 30 Juin 2020
– pages

Résumé :
Il n’a rien à lui offrir. Elle va tout lui donner.
Ariel s’apprête à vivre le meilleur été de sa vie : deux mois de camp en pleine nature avec ses deux meilleures amies. Le rêve !
Sauf qu’un imprévu vient tout chambouler dès le premier jour : Ambros.
Il est sombre, arrogant, sûr de lui et collectionne les conquêtes : tout ce qu’Ariel déteste !
Et il a décidé d’entamer avec elle un jeu délicieux : il est le chat, elle est la souris…

Mon avis :
Ariel va pour la première fois, passer ses vacances dans un camp, accompagnée de ses meilleures amies. A peine arrivée, elle croise le regard sombre et orageux d’Ambros et cela ne lui dit rien qui vaille. Ambros, de son coté, est joueur et il a bien décidé de jouer avec elle. Cependant, il faudra bien se l’avouer, Comamore a un côté magique en plus de son charme pittoresque !

Ne le cachons pas, j’avais eu un coup de cœur pour Mag Maury et l’une de ses histoires et j’avais très envie de découvrir ce dernier. L’intrigue se veut originale de par l’univers dans lequel nous allons évoluer et l’ensemble est bien menée. Dès le départ, j’ai été captivée par l’histoire qui est très entraînante, addictive ponctuée par de nombreux rebondissements. La romance est bien présente, elle évolue au fil du temps et les émotions défilent, qu’elles soient légères ou plus intenses.

Les personnages sont attachants. Ariel est une jeune fille de dix-huit ans qui a mis de côté sa vie sentimentale suite à un échec qui lui a valu des railleries au lycée. Pour l’heure, ces vacances en compagnie de ses amies est une aubaine, mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que le cours de sa vie va quelque peu changer. Quand elle fait la rencontre d’Ambros, elle ne peut que le détester avec son air sombre, arrogant. Malgré cela, elle est très attirée. Elle a une belle force de caractère et sait se montrer déterminée.
Ambros est un habitué du camp, on comprendra par la suite pourquoi. Avec son air sombre et son arrogance, on sait de prime abord que ce n’est pas quelqu’un à fréquenter. Cependant, on changera très vite d’avis, car sous cette carapace, se cache un jeune homme empli de souffrance, de colère et au final, comme le disent ses amis, c’est un homme bon. D’ailleurs, il nous le prouvera.
Petit à petit, ils vont tisser des liens indéfectibles et si lui peut lui faire reprendre confiance, elle de son côté, le sortira de sa colère emplie de noirceur.
Du côté des protagonistes secondaires, j’ai beaucoup aimé les amis qui entourent nos deux héros, on sent qu’ils sont présents chacun l’un pour l’autre. A contrario, si j’en aimais bien un au départ, j’ai vite fini par déchanter.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire d’amour et d’amitié entraînante, riche en émotions !

Laisser un commentaire