Chroniques·Romance contemporaine

Sur la glace, T.1 : Destin – S.R. Grey

Editions Juno Publishing – 18 Juin 2020
283 pages

Résumé :
La superstar du hockey, Brent Oliver, a tout pour plaire : beauté, charme, des douzaines de sponsors et une carrière spectaculaire.
Euh, rayez la dernière chose.
Brent a le talent et les compétences qui devraient faire décoller sa carrière. Mais quelque chose ne va pas. Il a perdu son mojo et n’arrive à pas le retrouver.
Entre en scène Aubrey Shelburne, coach de vie des stars.
Aubrey a travaillé avec des célébrités difficiles, mais elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme Brent Oliver.
Vraiment ?
Il semblerait qu’une nuit à faire la fête, celle où Aubrey s’est réveillée dans le lit d’un inconnu, est sur le point de lui faire subir un retour de bâton. Enfin, si Brent ne le fait pas le premier.
Combattant une attirance hors-normes, Aubrey et Brent doivent apprendre à travailler ensemble. Mais ce n’est pas une tâche facile alors qu’ils se sautent mutuellement à la gorge toutes les cinq minutes.
Cette relation est-elle un désastre en devenir ?
Ou est-ce le destin ?

Mon avis :
Ayant eu une mauvaise fin de saison, les dirigeants de l’équipe de hockey sont bien décidés à redorer l’image de leur capitaine, Brent Oliver. Pour se faire, ils engagent Aubrey Shelburne, une coach de vie. La veille, la jeune femme décide de se dérider un peu et faire la fête avec sa petite sœur, chez un inconnu. Lequel, elle se retrouve dans le lit le lendemain. Pour couronner le tout, quand elle rencontre son client, elle se rend compte qu’il ne lui est plus si inconnu que cela et pour cause… Réussiront-ils à travailler ensemble, tout en luttant contre cette attirance et connexion hors norme ?

J’avoue qu’ici, avant de m’intéresser au résumé, c’est l’univers dans lequel on va évoluer qui m’a décidé. Dès les premières pages, je me suis laissé entraîner par l’histoire qui est fort addictive et qui m’a tenue captive jusqu’à la fin. Bien rythmé, le récit est également ponctué par de l’humour, mais aussi par les émotions qui fluctuent de façon plus ou moins intenses.

Je me suis attachée aux personnages. Aubrey est une jeune femme qui ne vit que pour son travail. Jusqu’alors, sa vie sentimentale est au néant. En débutant sa mission, elle ne se doutait pas un seul instant que sa vie allait être chamboulée et que la concentration dont elle fait preuve prendrait une toute autre orientation. Elle n’a pas la langue dans sa poche, réussit à lâcher prise au fil des jours, tout en souhaitant conserver sa ligne de conduite.
Brent Oliver est un joueur des Loups de Vegas, il est l’enfant prodige. Cependant, ces derniers mois ne lui ont pas réellement été favorables et il va devoir prendre sur lui pour réussir ce qui lui tient à cœur. Quand il commence à côtoyer Aubrey, il est comme elle, attiré, quelque peu déstabilisé par une étrange sensation. Mais il ne peut céder à cette attraction. Toutefois, il faut le dire, il est prêt à se tenir à carreau, rien que pour garder la jeune femme à ses côtés. C’est un homme qui a du bagout, a conscience de sa sexytude et qu’il lui suffit d’un seul regard pour obtenir ce qu’il désire. Pourtant, au fil des jours, il en vient à ressentir des choses complètement différentes.
J’ai également beaucoup aimé les protagonistes secondaires gravitant autour de nos héros et notamment Benny. Nolan, lui, m’est apparu un tantinet antipathique, mais il est malgré tout de bons conseils.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une histoire addictive, riche en humour et en émotions. J’ai hâte de découvrir la suite.

Laisser un commentaire