Editions Addictives (Luv) – 8 Juillet 2020
337 pages

Résumé :
Leurs sentiments sont interdits, leur histoire impossible…
La mère de Victoire épouse un riche armateur grec qui possède sa propre île paradisiaque : c’est le début d’une nouvelle vie idéale !
Le seul souci ? Pâris, le fils du nouveau beau-père. Il est sensuel, sûr de lui, séducteur… et déterminé à faire craquer Victoire.
Ils se désirent, entre eux l’attirance est électrique et impossible à ignorer… Et pourtant, c’est interdit.
Un seul baiser et toute cette belle harmonie vole en éclats.
Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Mon avis :
Alors qu’elle doit rencontrer son futur beau-père, Vic prend la fuite et entre en collision avec un superbe spécimen.. Mais malgré ce baiser sulfureux qu’ils se sont donné, pour elle, cette affaire est réglée. Sauf que, alors qu’elle se rend en Grèce afin d’assister au mariage de sa mère, elle se rend très vite compte que cet inconnu n’est autre que Pâris, l’un des fils Onakis, mais aussi bientôt son demi-frère. Ils s’attirent, se repoussent, cependant l’attraction est bien trop forte, malgré l’interdit. Elle aura beau résister, lui n’a pas dit son dernier mot. Se laisseront-ils aller au risque de tout briser ?

Pour ce titre, je n’avais même pas lu le résumé, étant donné que je suis une grande fan de la plume d’Ana Scott et puis, rien que le titre m’a donné envie. L’intrigue, originale de par l’endroit paradisiaque où l’on va se trouver, est bien menée. Dès les premières pages, j’ai été séduite par l’histoire qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Le récit est très bien rythmé par les rebondissements, certains éléments de l’histoire m’ont fait retenir mon souffle, attendant « le » rebond tant attendu, la révélation. Du côté des émotions, il est très difficile de passer à côté, car l’auteure nous livre tout un panel diversifié.

Les personnages sont attachants. Victoire (Vic) est une jeune femme en proie de terminer ses études. Les relations, elle n’a pas trop le temps de s’y attarder et cela lui convient bien, jusqu’à cette rencontre impromptue. Dès lors, elle n’a plus que ce mystérieux inconnu en tête. Quand elle apprend le mariage de sa mère, elle n’est pas très enchantée, d’autant plus que l’entente entre les deux femmes n’est pas des plus soudées ; qu’à cela ne tienne, elle fera un effort. En arrivant en Grèce, c’est le choc, car elle retrouve celui qui hante ses pensées et elle comprend immédiatement qu’entre eux rien ne sera possible. Elle a une immense force de caractère et une belle détermination.
Pâris Onakis est le cadet de la fratrie. Ce dernier vient de finir ses études et va bientôt travailler dans la boite de son père. Quand un soir, il rencontre Vic à Paris, il ne sait pas ce qu’il se passe et bien entendu, ne pensait jamais la revoir. Aussi surpris qu’elle, il conçoit que l’interdit est présent, toutefois pour lui, rien ne les empêche d’être ensemble et il est bien déterminé à lui prouver. Il va devoir s’armer de patience et de persuasion. C’est un homme qui n’a jamais voulu se poser et sa rencontre avec la jeune femme va mettre à mal toutes ses certitudes, si bien que son comportement laissera parfois à désirer. Il est vraiment touchant et à vrai dire, j’ai eu un petit coup de cœur pour ce personnage, car on se rend compte qu’il a beaucoup souffert durant son enfance et par la suite.
J’ai également beaucoup aimé les protagonistes secondaires, qui apportent tous, un petit plus à l’histoire et notamment le petit duo Adonis/Juliette.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Une romance entraînante, captivante et surtout riche en émotions. Attention, une fois que vous faites la rencontre des frères Onakis, difficile de ne pas les aimer !

Laisser un commentaire