Chroniques·Romance paranormale

Adélice : Quand la mort nous sépare – L.S. Ange

Editions Elixyria (Elixir of love) – 22 Août 2018
230 pages

Résumé :
Adélice, prisonnière de ces murs qui l’ont vue naître il y a plusieurs siècles, se demande chaque jour ce qui la condamne à mener cette existence sombre et oppressante. Invisible aux yeux de tous, personne ne soupçonne sa présence. L’arrivée de Timaël est une lumière dans ses ténèbres, mais Alastor, être démoniaque, vient briser ce bonheur éphémère. Dans cette obscurité profonde, ce démon sera-t-il son guide ou son pire cauchemar ? Que cache-t-il derrière cette cruauté et qu’espère-t-il d’Adélice ? Une éternité de solitude et de tourments… ou d’amour ?

Mon avis :
Adélice est condamnée dans cette maison depuis des siècles, avec pour seule amie, la solitude. L’arrivée de Timaël va lui apporter une petite pointe d’espoir, notamment quand elle se rend compte qu’il peut la voir et enfin, elle se dit qu’elle a le droit au bonheur. Mais tout cela n’est que de courte durée, car Alastor, un démon, vient briser cette bulle. Malgré la noirceur qui l’entoure, il n’a que d’yeux pour la jeune femme. Ils semblent se connaître depuis des siècles, mais Adélice n’a aucun souvenir, si ce n’est que des cauchemars qui refont surface… Elle dit le détester, mais n’est pas un tout autre sentiment qui la tourmente ?

J’ai acquis ce livre récemment bien qu’il soit sorti depuis un bon moment maintenant, et j’ai eu envie de m’y plonger. L’intrigue est originale et bien menée. D’emblée, je me suis laissé emporter par l’histoire qui est captivante, addictive et m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Le récit est très bien rythmé, la partie « retour en arrière », m’a permis de bien comprendre le pourquoi du comment. Les protagonistes ont su m’intriguer, me toucher.

Je me suis attachée aux personnages. Adélice est une jeune femme qui a perdu la vie des siècles auparavant. Aujourd’hui, elle erre dans cette maison qui fut la sienne sans pouvoir en sortir. Elle en a vu défiler des personnes, mais jamais personne avant Timaël n’a pu la voir. Elle pensait enfin avoir droit à sa part de bonheur, mais rapidement, cet amour qui semblait réciproque s’est envolé aussi vite qu’il est arrivé. Alastor l’a privé de ce droit et elle ne peut que le détester, du moins c’est ce qu’elle pense, car leur lien est plus ancien que ce qu’elle ne pense. Elle est encore quelque peu naïve et ne connaît rien de ce monde actuel, mais elle ne se décourage pas pour autant, même si elle reste pessimiste concernant son avenir.
Timaël est un homme qui sombre depuis la trahison de sa compagne. Ce dernier est sur la corde raide. Cependant, quand il peut voir Adélice, très vite, il entrevoit la lumière dans sa tendance dépressive, mais cela ne dure pas et il préfère prendre le large, même si sans le savoir leur route se croisera à nouveau.
Alastor quant à lui, est un ange déchu, un démon. Ce dernier est empreint de noirceur, possède une aura malveillante. Cependant, son comportement envers la jeune femme est différent de ce qu’il peut imposer aux autres. Il n’a d’yeux que pour elle et il prêt à tout pour qu’elle se livre à lui corps et âme, même s’il sait que la vérité peut la faire fuir.

En bref : j’ai passé un très bon moment de lecture. Une romance originale dans un univers fantastique, captivante, avec des personnages très attachants !

Laisser un commentaire