Auto-Edition – 12 Juillet 2020
214 pages

Résumé :
Après le décès de sa grand-mère, Morgane décide de se donner une seconde chance en allant étudier dans la prestigieuse université d’Harvard. Ses objectifs sont clairs : obtenir une licence d’histoire et avoir une vie d’étudiante aussi banale que possible.
Ses projets vont pourtant se trouver bouleversés au fur et à mesure des rencontres qu’elle va faire. Ashley sa colocataire, Evan son meilleur ami, Tracy l’angoissante surveillante et surtout Eric son professeur de mythologie.
Entre trahison et passion, en qui peut-elle vraiment avoir confiance? Et si toute sa vie n’avait été qu’un mensonge? Et si elle n’était pas la personne qu’elle pense être?

Mon avis :
Morgane avait mis sa vie entre parenthèses jusqu’au décès de sa grand-mère. Il est temps pour elle d’avancer et de ce fait, elle part étudier à Harvard, prestigieuse université. Une fois sur place, elle commence à ressentir d’étranges sentiments et Eric, le mystérieux prof de mythologie l’attire plus que de raison, mais elle ne peut céder, car ce ne serait pas convenable. Cependant, au fil des jours et de ses rencontres, elle va découvrir que sa vie n’a été que mensonge, le voile commence à se lever quant à qui elle est vraiment. Elle va découvrir la passion, mais aussi la trahison. A qui pourra-t-elle finalement accorder sa confiance ?

Je n’avais lu jusqu’alors qu’un seul roman de Marion Laurent et j’ai eu envie de découvrir cette romance fantastique. L’intrigue est originale et bien menée. Si au début, j’ai ressenti de la lenteur dans le récit, je me suis vite rendue compte que l’auteure voulait nous immerger dans cet univers, et dès que tout fut en place, là, impossible de lâcher ma lecture. L’histoire est captivante, prenante, haletante, me laissant dans l’expectative de ce qui allait suivre les pages suivantes. Le récit est bien rythmé par les rebondissements et les émotions qui en découlent.

Les personnages sont attachants. Morgane est une jeune femme de 21 ans, qui a vécu avec sa grand-mère depuis la mort de ses parents. Si elle a occulté certains souvenirs de son enfance, elle a mis sa vie entre parenthèses pour rester aux côtés de sa Nona. Après la perte de cette dernière, il est temps pour elle de se reprendre et pour cela, part à Harvard étudier l’histoire comme elle l’a toujours souhaité. Sur place, elle rencontre Ashley, sa colocataire, mais aussi Evan qui deviennent très vite ses amis. Mais elle tombe également sous le charme d’Eric, le professeur de mythologie, sachant pertinemment que toute relation entre eux est interdite, pourtant ce qu’elle ressent est très fort. A contrario, d’autres lui font ressentir des sensations plus ou moins négatives, et tente tant bien que mal à les éviter. Au fil des jours, elle accorde sa confiance à ceux qui lui sont devenus proches, mais découvrira très vite que sa vie n’a été qu’une succession de mensonges, et elle ne sait plus qui elle est réellement. C’est une jeune femme courageuse et déterminée, qui n’est pas prête à baisser les bras malgré divers sentiments qui la tenaillent.
Eric Thomas, est professeur de mythologie. Ce dernier semble mystérieux de premier abord, et quand on le côtoie plus personnellement, on ne peut que voir qu’il a à cœur de protéger son étudiante qui l’attire plus qu’elle ne le devrait. J’ai appris à l’aimer, mais au final, de par certains points, je reste suspicieuse à son égard.
J’ai beaucoup aimé également les protagonistes secondaires tels Ashley, Tom et Evan, qui apportent leur petite touche à l’histoire. Cependant, d’autres me sont apparus dès le départ, antipathiques et cela m’a été confirmé par la suite.

En bref : j’ai passé un excellent moment avec cette lecture. Un premier tome qui nous pose les bases, mais qui n’en est pas moins haletant et riche en émotions. Le cliffhanger de fin me laisse dans l’attente du tome suivant, car je reste dubitative quant à certaines révélations qui nous sont faites !

Laisser un commentaire