Butterfly Editions – 13 Juillet 2020
429 pages

Résumé :
Accepter un deal pour ne pas sombrer dans la pauvreté. Check. S’infiltrer chez deux colocs, magnats de l’informatique. Loading… Tomber… amoureuse… Warning !
En acceptant de s’infiltrer chez Alexander Miles, Harper est bien décidée à mener sa mission à bien. Après tout, dérober un ordinateur ne devrait pas trop lui poser de problème… Surtout quand on vole pour manger depuis des années. Le deal est clair : un simple piratage contre des études à Yale, nourrie, blanchie et logée ! Mais, en devenant agent double, Harper, jeune femme inexpérimentée, n’avait pas prévu de tomber sous le charme de Will, coloc’ d’Alexander, tout en étant étrangement attirée par le second… Et si sa mission s’avérait bien plus compliquée et dangereuse que prévue ?

Mon avis :
Harper qui vit avec sa mère est fauchée. Quand on lui propose un deal plus qu’alléchant qui pourrait lui permettre de vivre enfin correctement, elle ne peut qu’accepter. Sa mission : jouer un rôle et infiltrer le cercle d’Alexander Miles afin de dérober l’ordinateur de ce dernier. Toutefois, après s’être inventé une identité, elle ne pensait pas tomber sous le charme de William, le colocataire de sa cible, tout en développant une certaine attraction pour le second. Alors qu’elle pense pouvoir atteindre son but, tout risque de voler en éclats…

Je ne connaissais pas la plume de Mady Flinn et à lecture du résumé qui était tentant, je me suis dit que ce serait l’occasion. L’intrigue est quelque peu originale et bien menée, bien rythmée. D’emblée, je me suis laissé entraîner dans l’histoire qui est haletante, pleine de suspense et de rebondissements. La romance évolue parallèlement au fil des pages et on ne peut que ressentir les émotions qui en découlent.

Les personnages sont attachants. Harper est une jeune femme qui désire s’en sortir, en faisant des études, mais faute est de constater, qu’elle doit faire face à un manque d’argent, notamment, car sa mère s’est quelque peu dédouanée de son rôle. Quand Jérome lui propose le deal, elle y voit une belle opportunité. Elle est encore quelque peu naïve sur certains points, et ne sait pas trop comment s’y prendre, mais finalement se laisse aller dans son « rôle ». A défaut, elle ne pensait pas qu’elle allait développer des sentiments envers ces deux colocataires, même si ceux-ci, ne sont pas du même ordre. Elle est courageuse, volontaire, un peu naïve sur les relations certes, mais on ne peut qu’être touché par cette dernière.
William est le colocataire d’Alexander. C’est lui qui, en quelque sorte, représente notre magnat de l’informatique. Il est l’ombre de celui-ci, et on comprendra au fil des pages pourquoi, il lui doit beaucoup et qu’il ne peut se résoudre à le laisser. Ce dernier est très attendrissant.
Alexander Miles, est très connu du public. Il est mystérieux, charismatique, a un charme indéniable, c’est certain. Quand on creuse un peu sous la surface, on se rend compte que sous son air de riche, se cache un homme avec des sentiments et qu’il n’a pas cette froideur qu’il peut afficher aux yeux du Monde.
Si on peut penser que ces deux hommes sont un tantinet naïfs, il n’en est rien, car comme le dit le proverbe «Tel est pris, qui croyait prendre ».
Concernant les protagonistes secondaires, ils apportent un petit plus à l’histoire. Pour ce qui est de Jérome, ce dernier ne m’a pas paru très en confiance dès le départ.

En bref : j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Une romance à suspens comme j’aime, riche en rebondissements et non dénuée d’émotions !

Laisser un commentaire